Ouest-de-l’Île
17:08 25 octobre 2017 | mise à jour le: 25 octobre 2017 à 17:08 Temps de lecture: 2 minutes

Aider les aveugles à lire

Aider les aveugles à lire
Photo: Denis Germain/TC Media

Distinguer les contrastes, c’est à peu près tout ce que pouvait faire Michael Benjoar. Mais la vie de cet aveugle de naissance résident de Dollard-des-Ormeaux a changé depuis juin grâce à MyEye, une nouvelle technologie qui permet aux non-voyants de lire.

La firme israélienne OrCam a développé la petite caméra attachée à des lunettes reliées à un petit ordinateur qui se porte à la taille. Avec des écouteurs, les utilisateurs peuvent ainsi entendre la machine dicter le texte désigné avec le doigt.

«Depuis que je l’ai, j’ai commencé à lire des livres que je ne lisais pas vraiment avant parce que ça prenait trop de temps. Je lisais avec une visionneuse, qui agrandissait les caractères. MyEye me donne un sens de l’autonomie supplémentaire», indique M. Benjoar.

Certaines photos peuvent aussi être programmées dans la banque de données pour faciliter l’identification.

«Lorsqu’il y a plein de monde autour de moi, et que je ne sais pas où se trouve ma femme, l’appareil me dit qu’elle est là. Ça va aussi reconnaître les boîtes de céréales et d’autres produits à l’épicerie. Ça dit également l’heure et les couleurs. L’appareil fait partie de toi finalement», souligne-t-il.

Pour l’homme de 40 ans qui travaille chez lui dans un studio d’enregistrement, les 4500$ que coûte l’appareil disponible au Canada depuis seulement l’an dernier en valent la peine.

«Ça te redonne une partie de ta vision dans un sens. Tu n’as pas besoin d’attendre que quelqu’un t’aide. Ma première fois avec MyEye, j’ai eu l’impression d’avoir un superpouvoir supplémentaire. Juste le fait de pouvoir pointer quelque part et de lire, ça fait drôle. Ça donne une assurance qui est très valorisante», précise-t-il.

Pour M. Benjoar, l’appareil, qui est très discret, lui permet de passer inaperçu dans un groupe ou dans des réunions. La bibliothèque est aussi devenue un endroit où il se sent à sa place.

Le MyEye est disponible partout dans le monde en plusieurs langues, dont le français et l’anglais.

Articles similaires