Actualités

Des paroissiens déplorent le manque d’accessibilité

Des paroissiens déplorent le manque d’accessibilité
Photo by: Rob Amyot/Métro Média

Un groupe de catholiques s’insurgent contre la décision de la Paroisse Jésus-Lumière-du-Monde de déménager le service de messe en anglais du dimanche midi à l’église Saint-David, à Pierrefonds, vers l’église Marie-Reine-de-la-Paix, à Roxboro, un immeuble qui serait beaucoup moins adapté aux personnes à mobilité réduite.

Lovie Rivard, une paroissienne qui se déplace en fauteuil roulant, souligne qu’environ 250 personnes, qui assistent aux célébrations à l’église de la rue Gascon, à Pierrefonds, dont de nombreux gens âgés ou à mobilité réduite, ont signé une pétition plus tôt cette année pour conserver le service du dimanche.

L’église où doit être transféré le service dominical possède une toilette pour personnes à mobilité réduite, au sous-sol de la salle paroissiale, mais elle est difficilement accessible selon Mme Rivard.

«Pour se rendre à la toilette accessible universellement au sous-sol, il faut que j’utilise une rampe extérieure pour me rendre à l’arrière du bâtiment. Ça me prend 20 minutes. En hiver, la rampe d’accès au bâtiment n’est pas accessible parce que personne n’enlève la neige et la pente est trop abrupte pour les gens en marchette ou avec une canne», indique-t-elle.

Éviter des déplacements
Le curé Francis McKee explique que ce changement est dans les plans de la Paroisse depuis 2013.

Le conseil de paroisse avait à l’époque cru qu’il serait préférable de déménager d’ici trois à cinq ans le service du dimanche midi afin d’éviter au prêtre d’avoir à se déplacer de Roxboro à Pierrefonds après la messe dominicale de 10h30.

Ce changement devait également permettre aux 120 enfants du programme de catéchisme, à qui on enseigne dans une salle paroissiale attenante à l’église Marie-Reine-de-la-Paix, de pouvoir se joindre à la messe du dimanche tout de suite après leur cours.

Le déménagement du service à l’église Marie-Reine-de-la-Paix permettra à la Paroisse de louer l’église Saint-David à la Paroisse Saint-Jean-l’Apôtre de l’église maronite.

De leur côté, les pétitionnaires planifient désormais boycotter le service du dimanche.

«Le père McKee a organisé l’an dernier une campagne de financement pour réparer l’église. Il a amassé 360 000 $ de nos dons. Puis, il a annoncé que le service de messe serait déplacé. Il a pris notre argent et nous jette à la porte. Personne n’ira à Marie-Reine-de-la-Paix. Même les gens sans aucun handicap n’iront pas parce qu’ils sont tellement en colère», fait valoir Mme Rivard.

Il est prévu que tous les autres services de messe réguliers à l’église Saint-David seront maintenus.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *