Actualités

La Fête des voisins au travail célébrée à Pierrefonds

La Fête des voisins au travail célébrée à Pierrefonds
Photo: François Lemieux/Cités Nouvelles

Novembre est le mois de la Fête des voisins au travail. Partout au Québec, de nombreuses compagnies organiseront des activités pour tisser des liens entre collègues et promouvoir une bonne santé mentale.

 

S’inscrivant dans la campagne annuelle du Mouvement Santé mentale Québec depuis quelques années, le concept a été créé en France, en 2013.

C’est en fait un dérivé d’une fête inaugurée il y a près de 20 ans, lors de laquelle les voisins sont encouragés de se retrouver pour un apéritif ou un repas vers la fin du mois de mai de chaque année.

Perspectives communautaires en santé mentale (PCSM) a réuni ses partenaires le 18 octobre, au centre culturel de Pierrefonds, pour lancer officiellement les célébrations avec notamment au menu de la Zumba.

Une trentaine d’organismes et entreprises avaient répondu à l’appel, dont des policiers du poste de quartier 3.

«On fait beaucoup d’interventions en lien avec la santé mentale. C’est bon de pouvoir apprendre à connaître les différents partenaires qui font de la prévention. Des fois, ils peuvent nous aider à détecter des situations avant qu’elles ne dégénèrent», souligne le commandant Patrice Bigras.

C’est entre autres le cas d’Action jeunesse de l’Ouest-de-l’Île (AJOI), qui offre depuis plus d’une dizaine d’années des services de travail de rue dans la région.

«On est vraiment des bottins téléphoniques à deux pattes. Si quelqu’un me dit que ça ne va pas bien, on est capable de dire qu’on connaît quelqu’un de PCSM, par exemple, et de référer la personne directement», soutient la coordonnatrice de milieu, Carine Dahab.

Gratitude
L’évènement de réseautage avait également pour but de permettre aux membres des différents organismes d’apprendre à mieux se connaître. Cette année, le thème de la fête était la gratitude.

«C’était une occasion de remercier nos partenaires pour tout le travail qu’ils font. On les encourage à prendre un moment, en novembre, pour s’occuper d’eux-mêmes et de leurs collègues. On doit tous prendre soin de notre propre santé mentale pour pouvoir être performant et offrir nos services», indique le directeur général de PCSM, David Ronay.

Parmi les autres organismes présents au lancement officiel, on retrouvait le West Island LBGTQ2+ Centre, les Amis de la santé mentale, Nautilus Plus et la Caisse Desjardins.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *