Actualités

Jeremy Davies parmi les meilleurs

Jeremy Davies parmi les meilleurs
Photo by: Photo: Gracieuseté/Jim Pierce

Un joueur de hockey originaire de Sainte-Anne-de-Bellevue, Jeremy Davies, pourrait mettre la main sur le trophée Hobey Baker, remis annuellement au meilleur joueur universitaire aux États-Unis. Âgé de 22 ans, le défenseur des Huskies de Northeastern University fait partie d’un groupe sélect de 81 athlètes en nomination.

En 20 parties cette saison, l’étudiant de troisième année en communication a inscrit 19 points, dont 5 buts. L’assistant-capitaine mène chez les Huskies au chapitre des aides avec 14. Il a par ailleurs maintenu une fiche de +5.

La Northeastern University, à Boston, compte aussi un autre joueur en lice pour le prestigieux trophée, l’espoir des Canadiens de Montréal, le gardien Cayden Primeau.

«C’est quelque chose d’important d’avoir été nommé, autant pour moi que pour Cayden. Mais en même temps, on tente de rester concentré sur la saison en cours», indique Davies.

L’an dernier, le trophée a été remis à l’attaquant Adam Gaudette de leur formation. Il évolue maintenant dans la Ligue américaine avec les Comets d’Utica, le club-école des Canucks de Vancouver.

«J’ai travaillé très fort depuis mon arrivée à Northeastern et j’ai joué avec de très bons joueurs. Jouer avec des gars comme Gaudette et de pouvoir les observer autant sur qu’en dehors de la glace m’a beaucoup appris. J’ai aussi eu la chance d’avoir un très bon groupe d’entraîneurs», souligne Davies.

Les Huskies connaissent une excellente saison en division 1 du National Collegiate Athletic Association (NCAA). L’équipe a inscrit une fiche de 15 victoires, 5 défaites et une nulle, malgré les nombreux départs.

«On a perdu de bons compteurs. On savait qu’on n’aurait pas de joueurs avec 50 points qui reviendraient. Mais tout le monde fait sa part. Nos quatre lignes d’attaque, nos six défenseurs et nos gardiens contribuent à leur manière et ça a mené l’équipe à beaucoup de succès», soutient-il.

Choix
Le vote du public et celui des entraîneurs-chefs des clubs universitaires américains permettra de réduire le nombre de candidats à 10. Une séance additionnelle de vote populaire se tiendra par la suite, ce qui aidera le comité de sélection à faire un choix final.

Le récipiendaire doit démontrer sa force de caractère sur la glace ainsi qu’en dehors, contribuer à l’intégrité de l’équipe, avoir des habiletés exceptionnelles dans toutes les phases du jeu, exceller académiquement et faire preuve d’un fort esprit sportif.

Le gagnant devrait être annoncé le 12 avril.

Plusieurs joueurs ayant remporté le trophée Hobey Baker ont marqué ou continuent de marquer le hockey professionnel, comme Payl Kariya des Canucks de Vancouver, Johnny Gaudreau des Flames de Calgary, Jack Eichel des Sabres de Buffalo ou encore Ryan Miller, le gardien des Ducks d’Anaheim.

Qui est Hobey Baker ?
Hobart Amory Hare Baker, dit Hobey Baker, est un sportif américain né en 1892 en Pennsylvanie. Il est considéré comme la première vedette de hockey sur glace aux États-Unis, mais aussi un joueur célèbre de football. Il a notamment évolué pour l’université de Princeton en 1910, remportant trois titres de championnats. Le premier au football et les deux autres au hockey.

Enrôlé dans l’aviation, il abat plusieurs avions allemands durant la Première Guerre mondiale. Lors de son dernier vol en décembre 1918, après l’armistice, il meurt dans l’écrasement de son avion en France.

Le trophée du meilleur joueur de hockey universitaire porte le nom de cet ancien joueur et héros de guerre depuis le début des années 1980.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *