Ouest-de-l’Île

Coronavirus: John Abbott fait sa part

John Abbott imprimantes 3D
Les imprimantes 3D du collège John Abbott sont sans cesse mises à contribution depuis le mois de mars pour créer des pièces de visières de protection individuelle. Photo: Gracieuseté

Le collège anglophone John Abbott participe à l’effort du groupe Protection Collective, qui a depuis le mois de mars produit près de 3000 visières de protection pour les travailleurs de la santé de plusieurs hôpitaux de la région montréalaise.

Regroupement de compagnies manufacturières, étudiants, travailleurs de la santé et entrepreneurs, Protection Collective œuvre depuis le 25 mars à produire des visières, notamment pour les hôpitaux Lakeshore, Jean-Talon, général juif, Verdun, LaSalle, Charles-Le Moyne, ainsi que pour le CHSLD Angus et l’organisme À deux mains.

Quatre membres du personnel du collège de Sainte-Anne-de-Bellevue se sont joints aux efforts, soit le président du département d’ingénierie technologique, Mark Ewanchyna, le professeur Evgeni Kiriyi, et le technicien Nicolino Sanza ainsi que Stephen Johns du centre d’éducation continue.

Ils utilisent notamment les sept imprimantes 3D de l’institution d’enseignement pour produire des bandeaux et bandes de renforcement pour les visières qui sont par la suite assemblées chez le fabricant de satellites aussi basé à Sainte-Anne-de-Bellevue, MDA.

Articles récents du même sujet