Local
10:22 14 avril 2020 | mise à jour le: 14 avril 2020 à 10:22 temps de lecture: 2 minutes

Aider les plus vulnérables à traverser la pandémie

Aider les plus vulnérables à traverser la pandémie
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesLes organismes TrashTalk et Hear Entendre Québec ont uni leurs forces pour aider les aînés, familles monoparentales et personnes immunodéficientes qui ne peuvent faire leur épicerie en toute sécurité en cette période de coronavirus.

L’organisme TrashTalk qui, avant la COVID-19, se consacrait principalement au nettoyage des espaces verts de l’Ouest-de-l’Île, s’est donné une nouvelle mission: aider les plus vulnérables en faisant leur épicerie. L’organisme Hear Entendre Québec s’est joint à l’initiative, permettant d’étendre sa portée.

Le plan original de TrashTalk était d’aider les aînés et autres personnes comme les immunodéficientes de Beaconsfield et Kirkland. Quatre de ses membres ont commencé, en collaboration avec le supermarché Metro de Beaconsfield, à effectuer des livraisons.

«Du jour au lendemain, nos communautés ont été affectées par des circonstances qui nous font reconsidérer ce qu’on tenait pour acquis. La pandémie est devenue un lourd fardeau pour bien des individus à risque qui ne peuvent pas quitter leur demeure en toute sécurité. C’était urgent qu’on leur apporte notre aide», indique le fondateur de TrashTalk, Lucas Hygate.

L’organisme Hear Entendre Québec, qui dessert depuis 40 ans les malentendants de la communauté anglophone, s’est par la suite joint au projet, faisant grimper à une trentaine le total de bénévoles.

«J’ai vu que si on travaillait ensemble et qu’on combinait nos ressources et notre personnel, on pourrait en faire plus», indique la directrice exécutive d’Hear Entendre Québec, Heidy Wager. Avec notre expertise, on a notamment pu aider avec certains problèmes qu’ils avaient avec leur site web notamment pour les commandes et les formulaires d’application pour les bénévoles».

Doubler les livraisons

Le programme peut désormais être en opération trois jours par semaine. Alors qu’une vingtaine de foyers par jour étaient desservis au départ, ce chiffre a presque doublé maintenant. Le programme a permis de livrer pour environ 14 000$ de denrées à des résidents de la région.

L’épicerie du boulevard Saint-Charles offre son aide notamment en acceptant réserver une de ses caisses spécifiquement pour les opérations du programme.

TrashTalk et Hear Entendre Québec ont prévu continuer leur service aussi longtemps que les mesures de confinement seront en place.

Articles similaires

14:52 15 avril 2020 | mise à jour le: 15 avril 2020 à 14:52 temps de lecture: 3 minutes
Aide d’urgence