Local
16:45 9 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 17:05 temps de lecture: 3 minutes

Les ventes d’automobiles en retard de 25% par rapport à 2019

Les ventes d’automobiles en retard de 25% par rapport à 2019
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesLe concessionnaire Des Sources Dodge Ram du boulevard Saint-Jean, à Dollard-des-Ormeaux.

Problèmes d’inventaire et baisse des ventes de 25% par rapport à la même période l’an dernier, voilà ce à quoi doivent faire face les concessionnaires auto. Pourtant, ils avaient enregistré une forte hausse après le déconfinement, au printemps, selon la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal (CCAM).

«Les gens ont eu le temps de magasiner sur Internet pendant la pandémie alors il y a eu un gros boom en mai et juin. Là, les manufacturiers peinent à fournir à la demande pour des nouveaux modèles», indique le vice-président exécutif, Denis Dessureault.

Le problème serait particulièrement important pour les consommateurs désirant se procurer une camionnette. «En Amérique du Nord, pour que quelqu’un puisse commander une camionnette comme il veut, il faut qu’il soit très patient, qu’il prenne ce qu’il y a de disponible dans la cour ou encore faire un échange. Il y a pas mal moins d’inventaire que durant l’été», souligne M. Dessureault.

Voitures de luxe

Le groupe Dilawri représente 76 concessionnaires franchisés au pays, dont plusieurs des marques haut de gamme comme Mercedes-Benz, Audi et Lexus, mais aussi des modèles plus abordables, dont Toyota, Honda et Hyundai.

Les ventes de véhicules de luxe ont connu une croissance plus forte que celles des automobiles moins dispendieuses selon le directeur marketing régional, Corey Rudolf.

«On dirait que les gens avec plus de moyens se sont dit vraiment qu’avec toute l’incertitude, c’était le temps de se gâter et d’acheter la voiture qu’ils désiraient vraiment. Les gens achetaient aussi pour éviter de prendre les transports en commun», explique-t-il.

Les ventes en septembre et octobre sont en déclin par rapport à celles de l’été, admet toutefois M. Rudolf.
«En ce moment, avec la deuxième vague, c’est en train de ralentir un petit peu. Avec l’école qui recommence et la saison froide qui arrive, les gens ont un petit peu la tête ailleurs», soutient-il.

Dodge

Chez Des Sources Dodge Chrysler, à Dollard-des-Ormeaux, les deux mois qui ont suivi la réouverture du 25 mai ont permis d’enregistrer une hausse des ventes de l’ordre d’environ 20%.

«Beaucoup de gens avaient de l’argent parce qu’ils n’avaient pas pris de vacances dans le sud par exemple. Certains ont fait des rénovations, d’autres ont changé leur voiture», souligne le directeur des ventes, Ben Gauthier.

Le mois de septembre a toutefois vu un ralentissement du chiffre d’affaires et les ventes ont «énormément ralenti» depuis que le Grand Montréal est considéré zone rouge, la semaine dernière.

255

La Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal représente 255 détaillants situés dans la grande région métropolitaine.

Le déconfinement du printemps a généré un boom dans les ventes automobiles, mais aussi des véhicules récréatifs, roulottes, motorisés, bateaux et quatre-roues selon la CCAM.

Articles similaires