Ouest-de-l’Île
13:35 2 décembre 2020 | mise à jour le: 2 décembre 2020 à 13:37 temps de lecture: 3 minutes

Un résident de Pierrefonds a le droit de vote pour les prix Grammys

Un résident de Pierrefonds a le droit de vote pour les prix Grammys
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesProducteur de musique et instrumentiste, Steve Pageot a droit de vote dans le cadre des prix Grammys depuis 2006.

Les nominations pour les prix Grammys, qui célèbrent l’excellence de la musique aux États-Unis, ont été rendues publiques la semaine dernière. Résident de Pierrefonds, le producteur Steve Pageot a, depuis 2006, un droit de vote dans l’attribution de ces prestigieuses récompenses en tant que membre de la Recording Academy.

L’académie se voit soumettre chaque année des milliers de chansons et de vidéoclips des sociétés de disques et d’agences d’artistes en vue du gala annuel de janvier. Un groupe de plus de 350 experts s’assure que les œuvres ont été soumises dans la catégorie appropriée.

Les membres votants effectuent à l’automne une sélection initiale afin de choisir les premières nominations. Paroliers, producteurs, instrumentistes, vocalistes, ingénieurs de son et membres d’autres métiers liés à la musique peuvent devenir membres.

Pour ce faire, ils doivent avoir été crédités comme ayant participé professionnellement à un nombre minimal d’enregistrements commerciaux diffusés aux États-Unis en plus d’acquitter des droits annuels. Ils peuvent aussi être choisis en obtenant deux recommandations de membres actuels.

Selon leur expertise, il est possible pour eux de voter dans un maximum de 15 catégories en plus de 4 catégories générales récompensant le meilleur disque, album, chanson et nouvel artiste de l’année.

Pour plusieurs prix, les nominations finales sont ensuite faites par des comités spéciaux composés de membres votants en provenance de toutes les sections de l’académie. Les membres ayant droit de vote procèdent enfin à un deuxième scrutin afin de départager les vainqueurs des statuettes.

Consécration

Instrumentiste ayant lui-même remporté en 2004 un Grammy pour avoir coécrit et produit la chanson Wonderful d’Aretha Franklin, Steve Pageot a obtenu le droit de vote en 2006, une consécration.

«La première fois que j’ai voté, c’était spécial parce que je voyais que je faisais partie du processus pour aider quelqu’un à gagner ce qui est un prix magnifique», souligne-t-il en entrevue.

Ayant connu l’effet qu’un Grammy peut avoir sur une carrière, M. Pageot s’estime d’autant plus privilégié d’être en mesure de participer au vote.

«C’est très exclusif comme récompense. Ça a représenté un véritable passeport dans ma carrière», raconte-t-il. C’est comme si on te déroulait le tapis rouge. J’ai pu être en contact avec l’élite de la musique.»

Les arrangements, la musicalité, le choix des sons et la performance de l’artiste sont autant de critères importants pour M. Pageot lorsqu’il évalue une chanson.

«Il faut que je le sente en moi, que j’aie une connexion avec la chanson. Si je vote pour une chanson de RnB, je vais porter attention aux arrangements comme les harmonies vocales. Dans le rap, il faut une bonne programmation de la batterie. Je remarque aussi la cadence avec laquelle l’artiste rappe», précise-t-il.

Le gala de la remise des prix se déroulera le 31 janvier prochain. Il sera diffusé sur le réseau de télévision CBS. Des Grammys seront décernés dans quelque 83 catégories.

1959

Les premiers prix Grammys ont été attribués il y a 61 ans.

Articles similaires