Ouest-de-l’Île
17:31 10 juin 2021 | mise à jour le: 10 juin 2021 à 17:31 temps de lecture: 2 minutes

Vaccination: le CIUSSS-ODIM en milieu scolaire

Vaccination: le CIUSSS-ODIM en milieu scolaire
Photo: Gracieuseté – CIUSSS-ODIMLe CIUSSS-ODIM compte 24 000 personnes âgées de 12 à 17 ans sur son territoire. Plus de 10 500 ont été vaccinés au moment de l’écriture.

La campagne de vaccination des 12 à 17 ans sur le territoire du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal (ODIM) offre depuis le lundi 7 juin l’inoculation dans des milieux scolaires choisis. La stratégie inclut dorénavant des écoles de LaSalle et de Lachine, ce qui n’était initialement pas prévu.

Quatre établissements sont devenus un lieu de vaccination. «Nous travaillons avec les centres de service scolaire et ils nous identifient les écoles nécessitant plus de soutien», avance la conseillère en communication au CIUSSS-ODIM, Mélanie Araos.

La coordination avec les centres de services scolaires est en cours. D’autres écoles secondaires seront choisies.

«On va dans les écoles de secteurs où on constate qu’il y a moins de chances de se rendre aux sites de vaccination populationnelle», explique la directrice adjointe du CIUSSS-ODIM, Dalia Toledano.

Piquer l’intérêt

Une installation de la compagnie Bombardier est aussi utilisée. Des établissements scolaires ciblés y transportent et veillent sur les élèves. À l’intérieur du hangar, un avion est stationné pour servir de décor visuel et divertir les écoliers.

Des chiens d’assistance sont aussi déployés sur les différents sites, en plus de la présence de musiciens pour générer de l’ambiance.

Ces différents aménagements à l’apparence ludique visent à solliciter les plus jeunes à poursuivre l’inoculation. «Les études démontrent que la peur est un des plus importants obstacles pour les jeunes», soutient Mme Toledano.

La diminution de l’anxiété avec ces arrangements permet aussi d’éviter qu’un jeune ait un malaise vagal pendant ou après la vaccination. Il s’agit d’un évanouissement engendré par une stimulation excessive du système nerveux des suites du stress.

«[Le mardi 8 juin], c’était la première fois qu’aucun choc vagal n’a eu lieu sur nos sites», relate Mme Toledano.

Les équipes de vaccination ont aussi constaté la tendance chez les vaccinés à se prendre en photo sur place en guise de célébration. Des photobooths sur les sites sont envisagés en guise de mesures de persuasion.

Les établissements scolaires:

  • École secondaire John-F.-Kennedy (Beaconsfield)
  • École secondaire Dalbé-Viau (Lachine)
  • École de la Traversée (LaSalle)
  • École de l’Altitude (Pierrefonds)

Articles similaires