Soutenez

Sainte-Anne-de-Bellevue reçoit la désignation «Ville amie des oiseaux»

Sainte-Anne-de-Bellevue Ville amie des oiseaux
Les bernaches du Canada décollent dans un paysage automnal. Photo: iStock/MichelGuenette

Nature Canada a annoncé le 24 mai dernier que la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue a reçu la certification «Ville amie des oiseaux». La municipalité de l’Ouest-de-l’Île devient la première ville au Québec et la 13e au Canada à recevoir cette désignation de Nature Canada, organisme national de conservation de la nature.

La désignation «Ville amie des oiseaux» ou «Bird Friendly City» a été créée par Nature Canada pour encourager les villes et les municipalités canadiennes à devenir des endroits plus sûrs et meilleurs pour les oiseaux.

Dans son communiqué, Nature Canada fait savoir que la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue a travaillé en collaboration avec des partenaires de l’organisme, dont l’Observatoire d’oiseaux de McGill, ainsi que de nombreux autres membres, pour faire de leurs communautés un refuge sûr pour les oiseaux sauvages.

«Quel bel hommage à Sainte-Anne-de-Bellevue qui a une si longue et mouvementée histoire d’être consciente de l’écologie et de soutenir les initiatives de conservation afin que notre faune, y compris les oiseaux, puisse être sauvegardée au profit des générations futures», a déclaré la mairesse de Sainte-Anne-de-Bellevue, Paola Hawa.

«Nous sommes chanceux d’avoir eu l’Arboretum Morgan et l’Observatoire d’oiseaux de McGill sur notre territoire, car ils ont non seulement sensibilisé la population locale aux oiseaux, mais ont également contribué à d’importantes recherches scientifiques qui ont profité au monde entier», a également précisé la mairesse.

La mairesse de Sainte-Anne-de-Bellevue, Paola Hawa. Crédits: Archives Métro.

Politique municipale en faveur des oiseaux

La Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue a mis en place différentes politiques et actions respectueuses des oiseaux pour les aider à prospérer dans la municipalité. 

Ces actions comprennent l’élimination de l’utilisation de pesticides et de rodenticides nocifs qui ont un impact sur les populations d’oiseaux ainsi que la promotion de pratiques de jardinage biologique.

De même, la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue développe des stratégies municipales pour atténuer l’impact des changements climatiques et protéger les caractéristiques naturelles, la biodiversité et les habitats clés, tout en mettant en œuvre des actions pour atteindre les objectifs identifiés dans les stratégies.

Enfin, la mairie offre de nombreuses occasions de voir, d’apprendre et d’apprécier les oiseaux sauvages autour de la ville et de s’impliquer dans des activités et des initiatives scientifiques citoyennes pour la conservation des oiseaux.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.