Soutenez

Le PLQ conserve ses acquis dans l’Ouest-de-l’Île

Dominique Anglade dans un local du PLQ.
Dominique Anglade, cheffe du PLQ. Photo: Josie Desmarais/Métro

Les résultats de l’élection provinciale dans l’Ouest-de-l’Île ont été une répétition anticipée de décennies de tradition électorale dans la région. Très rapidement, il est apparu que le Parti libéral du Québec balayerait une fois de plus les circonscriptions de Jacques-Cartier, de Nelligan et de Robert-Baldwin.

Jacques-Cartier

Gregory Kelley, candidat libéral dans Jacques-Cartier, a été déclaré vainqueur. Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Louis-Charles Fortier, est arrivé deuxième dans la circonscription. La candidate de la Coalition avenir Québec, Rebecca Guénard-Chouinard, est loin derrière.

En 2018, Gregory Kelley avait remporté facilement l’élection dans cette circonscription électorale. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) avait obtenu près de 72% des suffrages avec une majorité de 21 133 votes sur sa plus proche rivale, la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), laquelle avait obtenu un peu plus de 9% des suffrages.

La circonscription de Jacques-Cartier comprend les municipalités suivantes: Baie-D’Urfé, Beaconsfield, Pointe-Claire, Sainte-Anne-de-Bellevue et Senneville.

Robert-Baldwin

Dans Robert-Baldwin, c’est une nette victoire de la candidate du Parti libéral du Québec, Brigitte Marceau. Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Axel Lellouche, a terminé deuxième et la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Maïté Beaudouin, occupe la troisième place.

En 2018, Carlos J. Leiãto avait remporté facilement l’élection dans Robert-Baldwin. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) avait obtenu près de 74 % des suffrages avec une majorité de 18 988 votes sur son plus proche rival, le candidat de la Coalition Avenir du Québec (CAQ) qui avait obtenu un peu plus de 11 % des suffrages.

La circonscription de Robert-Baldwin comprend la ville de Dollard-Des Ormeaux. Elle comprend aussi la partie de la ville de Montréal située dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro et délimitée comme suit: le boulevard de Pierrefonds, le boulevard des Sources et son prolongement, la limite de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, la rue Sommerset et le boulevard Jacques-Bizard.

Nelligan

Dans Nelligan, Monsef Derraji détient une avance significative.

En 2018, Monsef Derraji avait remporté facilement l’élection dans Nelligan. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) avait recueilli plus de 65% des suffrages avec une majorité de 16 510 votes sur la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Depuis la création de la circonscription de Nelligan en 1980, c’est toujours le Parti libéral du Québec qui y a été élu avec de grandes majorités. Antérieurement à 2018, elle fut représentée par Martin Coiteux, Yolande James, Russell Williams et Cliffer Lincoln.

La circonscription de Nelligan comprend la ville de Kirkland, l’arrondissement de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève de la ville de Montréal ainsi que la plus grande partie de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro.


Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.