Soutenez

Une pétition en faveur du REM sur le pont de l’Île-aux-Tourtes

Le pont de l'Île-aux-Tourtes Photo: Josie Desmarais/Archives Métro

Une résidente de la circonscription de Soulanges, en Montérégie, a lancé une pétition réclamant au gouvernement caquiste l’intégration du Réseau express métropolitain (REM) au nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes. Parrainée par la députée provinciale de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, la pétition, dont la version électronique se trouve sur le site de l’Assemblée nationale, a jusqu’ici récolté près de 3000 signatures.

Les citoyens qui désirent signer la pétition ont jusqu’au 2 juin pour le faire. Agente immobilière dans la région de Vaudreuil-Soulanges, Helen Henshaw a lancé la pétition dans l’espoir de récolter 5000 signatures afin de faire pression sur le gouvernement. Elle soutient que la conjoncture actuelle à Vaudreuil-Soulanges justifie sa prise de position.

«En termes pratiques, on est en train de construire un nouvel hôpital à Vaudreuil-Soulanges, on va reconstruire un nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes et il y a une nouvelle ligne de train qui arrive tout près. Ces infrastructures s’alignent bien et cela aurait du sens de les connecter. Nous sommes une région en expansion démographique rapide et avons vraiment besoin de plus d’options en transport», souligne-t-elle.

Mme Henshaw estime par ailleurs que 98% des résidents de la région de Vaudreuil-Soulanges auxquels elle présente sa pétition sont d’accords avec elle.

«Explosion démographique»

La pétition de Mme Henshaw est «marrainée» par l’ex-députée libérale, désormais indépendante de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols. Celle-ci rappelle que la population de la région de Vaudreuil-Soulanges était de 164 529 en 2021 et qu’entre 2016 et 2019, la région a connu un taux d’accroissement de 9%.

«Vaudreuil et Soulanges sont en explosion démographique. On essaie d’avoir une vision. On est capable de faire des projections. On est capable de prévoir la population pour les années qui s’en viennent. Dans les dernières années avec l’explosion démographique, il y a vraiment un enjeu de mobilité au niveau de la circulation routière, mais aussi pour ce qui est du transport collectif», soutient-elle.

Soulignant notamment les problèmes de congestion sur le pont de l’Île-aux-Tourtes, Mme Nichols qualifie de «désastre» et de «catastrophe» la situation actuelle en ce qui a trait aux plans pour le nouveau pont.

«Le gouvernement de la CAQ, ça fait deux fois qu’il repousse le projet. Et là, ils nous arrivent avec un tracé complètement ridicule et ils ne prévoient pas de transport en commun. Quand on leur parle du REM, ils disent « on fera une structure à part si jamais le REM s’en vient ». Il y a un gros manque de vision. Ils se disent pro-environnement… On veut réduire les GES, mais on ne planifie même pas de transport en commun sur une nouvelle structure de 2,6 G$», avance-t-elle.

D’autres élus se prononcent

De son côté, la mairesse de Saint-Lazare, municipalité qui se trouve dans la circonscription de Soulanges, a récemment publié une lettre ouverte dénonçant la décision de la CAQ de ne pas inclure de mode de transport collectif ou de voie réservée aux autobus sur le nouveau pont.

Rappelons que dans le passé, les députés libéraux de l’Ouest-de-l’Île Gregory Kelley (Jacques-Cartier) et Monsef Derraji (Nelligan) avaient tous deux exprimé leur appui à un prolongement du REM sur le nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes.

M. Derraji avait d’ailleurs affirmé qu’une voie réservée au REM sur le nouveau pont permettrait de résoudre la problématique de la fluidité de la main-d’œuvre dans la région.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.