Ouest-de-l'Île
17:00 11 août 2014 | mise à jour le: 21 novembre 2014 à 12:19 temps de lecture: 4 minutes

L'eau des lacs de l'Ouest-de-l'Île est bonne à s'y tremper

L'eau des lacs de l'Ouest-de-l'Île est bonne à s'y tremper
Photo: TC Media - Rob Amyot
Si la qualité de l’eau des piscines publiques se porte bien, celle des cours d’eau bordant l’Ouest-de-l’Île est aussi généralement assez bonne pour y faire trempette.

L’Ouest-de-l’Île compte deux plages publiques, celles du Cap Saint-Jacques et du Bois-de-l’Île-Bizard. Cette année, ces deux sites donnant accès au lac des Deux-Montagnes obtiennent régulièrement les cotes A (excellente) et B (bonne).

Le ministère de l’Environnement prélève des échantillons de l’eau des plages publiques de deux à cinq fois dans l’été selon la cote obtenue au cours de la saison estivale précédente.

Il est arrivé que ces plages aient obtenu la cote C (passable). Selon Jean-Marie Dion, directeur régional adjoint au Centre de contrôle environnemental du Québec, plusieurs facteurs peuvent expliquer un changement dans la qualité de l’eau.

«L’activité humaine, par exemple. La présence de beaucoup de gens amène des détritus attirant ainsi les oiseaux qui viennent ensuite manger sur les sites et y laissent leurs fientes. Les précipitations aussi ont leur rôle à jouer. Le lessivage des sols peut entraîner des matières pouvant faire varier les cotes», souligne-t-il.

Ces plages n’ont toutefois jamais fait l’objet de fermeture.

Plus près qu’Oka

Geneviève Cardinal fréquente avec son conjoint la plage du Cap Saint-Jacques durant une bonne partie de l’été. La résidente de Senneville aime se retrouver au bord de l’eau pour se baigner et relaxer en prenant du soleil. «C’est le seul point d’accès dans le secteur. On vient ici parce que c’est proche. Sinon, il faut aller à la plage d’Oka.»

Le couple trouve dommage qu’il n’y ait pas plus d’endroits dans l’Ouest-de-l’Île où il soit possible de se baigner en nature. «On vit sur une île, mais il n’y a pas beaucoup de point d’accès à l’eau. La fin de semaine, il y a un grand achalandage ici. C’est donc moins agréable d’y venir, mais on n’a pas d’autres choix.»

Consommation des poissons

La qualité de l’eau rend aussi encore possible la consommation des poissons pêchés dans le Lac des Deux-Montagnes, la rivière des Prairies et le Lac Saint-Louis.

«Tout poisson qui est permis d’être pêché est consommable. La qualité de vie des cours d’eau bordant l’Ouest-de-l’Île n’est pas à remettre en question. Les cours d’eau du Québec sont de manière générale en bonne santé», indique Jacques Nadeau, porte-parole du ministère de la Faune.

Iossef Proper, un pêcheur rencontré sur le bord de la rive du Lac Saint-Louis à Pointe-Claire nous a toutefois confié être prudent en ne consommant aucun des poissons qu’il attrape. «La pêche est plus un moyen pour moi d’être actif au grand air», a partagé le résident de Côte-St-Luc fréquentant aussi le site du canal de Sainte-Anne-de-Bellevue.

Qualité de l’eau

– Plage du Bois-de-l’Île-Bizard, A (Excellente), 29 juillet

-Plage du Cap Saint-Jacques, A (excellente), 29 juillet

*Source: Ministère de l’Environnement – programme Environnement-Plage

Stations d’échantillonage

:L’Île de Montréal compte 96 stations de prélèvement. Seulement pour l’Ouest-de-l’Île, on en compte 41. Le Réseau de suivi du milieu aquatique de la direction de l’Environnement de la Ville de Montréal effectue chaque semaine des analyses afin de mieux informer la population de la qualité des cours d’eau.

Les tests sont effectués de juin à septembre. Dans l’Ouest-de-l’Île, la majorité des stations d’échantillonnage ont obtenu l’indicateur QUALO, qui signifie le maintien d’une très bonne qualité bactériologique tout au long de la saison. Il y a toutefois des stations qui ont relevé des moins bonne notes en juillet, comme celles du Parc Denis Benjamin-Viger (L’Île-Bizard), du Parc de la promenade du canal (Sainte-Anne-de-Bellevue) et de la rue Bocage (Pierrefonds–Roxboro) qui ont obtenu la cote Mauvaise correspondant à un dépassement du critère de 200 coliformes fécaux par 100ml. Le parc de la Rive-Boisé (Pierrefonds–Roxboro) a même obtenu la cote Polluée le 28 juillet.

Articles similaires