Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
17:07 3 juillet 2020 | mise à jour le: 3 juillet 2020 à 17:13 temps de lecture: 2 minutes

L’Armée du salut ferme son magasin à Pointe-aux-Trembles

L’Armée du salut ferme son magasin à Pointe-aux-Trembles
Photo: Capture Google MapsLa pandémie aura eu raison de l’Armée du salut à Pointe-aux-Trembles. Ouverte depuis deux ans, la succursale fermera définitivement le 15 juillet.

La pandémie aura eu raison de l’Armée du salut à Pointe-aux-Trembles. Ouverte depuis à peine deux ans, la succursale fermera ses portes définitivement le 15 juillet.

«Malgré notre désir de rester au sein de la communauté de Pointe-aux-Trembles, nous devons fermer nos portes car [la succursale] n’est plus viable financièrement», explique May Strutt, du service des communications nationales de l’Armée du salut.

La crise sanitaire est venue fragiliser l’établissement «qui luttait déjà avant la pandémie», ajoute-t-elle.

L’Armée du salut avait investi les immenses locaux de l’ancienne caisse Desjardins du boulevard Saint-Jean-Baptiste en 2018.

Le magasin d’occasions était d’ailleurs situé juste à côté de la friperie Renaissance.

Selon Mme Strutt, la concurrence avec «la friperie voisine n’a pas été un facteur » entraînant les difficultés financières.

Les 19 employés qui y travaillent seront licenciés, indique Mme Strutt et recevront leur dernier salaire au mois d’août.

«L’équipe [de Pointe-aux-Trembles], c’était des membres de la famille et nous a aidé à contribuer à la communauté», souligne-t-elle.

La succursale continue cependant de recevoir les dons jusqu’à la fermeture.

Deux autres magasins dans l’est de Montréal poursuivent leurs activités dans Hochelaga et La Petite-Patrie.

Récemment, l’Armée du salut a fermé sa boutique à Sudbury, en Ontario, en raison de l’instabilité financière et les coûts d’opération trop élevés.

Articles similaires