Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
14:15 26 août 2020 | mise à jour le: 27 août 2020 à 21:05 temps de lecture: 2 minutes

Caroline Bourgeois lance un cri du coeur pour le transport dans l’Est

Caroline Bourgeois lance un cri du coeur pour le transport dans l’Est
Photo: Archives/Métro MédiaDans un cri du cœur publié sur sa page Facebook, Mme Bourgeois souligne l’importance d’aller de l’avant avec l’allongement de la ligne bleue du métro.

Alors que les travaux de prolongement de la ligne bleue sont à nouveau retardés, la mairesse de RDP-PAT Caroline Bourgeois lance un cri du coeur pour le transport et demande l’adoption d’une loi spéciale pour accélérer les processus d’expropriation.

Dans un message publié sur sa page Facebook, Mme Bourgeois souligne l’importance d’aller de l’avant avec l’allongement de la ligne de métro vers Anjou. Selon elle, «la population de l’Est a assez attendu».

Pour elle, le «momentum» connu après la signature  de la Déclaration pour revitaliser l’Est de Montréal en décembre 2018 ne doit pas se perdre. «Il faut au moins qu’une solution soit trouvée entre les parties, indique-t-elle. […] On est encore à la remorque après 40 ans, et c’est inacceptable», affirme-t-elle en entrevue.

Le prolongement de la ligne bleue est retardé présentement, notamment par la contestation judiciaire de l’avis d’expropriation par Cadillac Fairview.

Mme Bourgeois unit donc sa voix à celle de la mairesse de Montréal Valérie Plante. Cette dernière avait annoncé le 24 août vouloir une loi spéciale permettant d’accélérer le processus des expropriations.

Projet de transport collectif électrique

Caroline Bourgeois réitère également l’importance d’aller de l’avant avec le projet de transport collectif électrique reliant la Pointe-de-l’Île au centre-ville de Montréal. Pour l’instant, indique-t-elle, les détails du projet se font toujours attendre.

Le 24 août, une rencontre s’est tenue sur les nouveaux projets de transport en commun à Montréal, en Montérégie et à Laval. La rencontre a réuni la ministre déléguée aux transports Chantal Rouleau, le premier ministre François Legault, le ministre des Transports François Bonnardel et des membres la Caisse de dépôt du Québec.

Selon Mme Bourgeois, le tracé du projet de transport sur Notre-Dame était d’ailleurs l’un des points de discussion de la rencontre. «J’attends avec impatience le retour de la Caisse de dépôt», conclut-elle.

Articles similaires