Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Navette fluviale: RDP-PAT veut un projet plus ambitieux en 2022

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) prévoit demander aux autorités en transport de reconduire le service en 2022 et de bonifier le service. Photo: Archives/Métro Média

Au terme d’une saison fort achalandée pour le service de navettes fluviales reliant Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) prévoit demander aux autorités en transport de reconduire le service en 2022 et de le bonifier.

Une résolution visant à officialiser la demande de reconduction du service en 2022 auprès de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et du ministère des Transports du Québec devrait être adoptée lors du conseil d’arrondissement du 5 octobre.

L’administration locale souhaite que le service soit offert d’avril à octobre et que «l’horaire proposé accommode les travailleurs durant la semaine.»

Cet été, de nombreux travailleurs du secteur ont décrié l’horaire de la navette, estimant qu’il ne permettait pas de se rendre suffisamment tôt le matin à leur bureau du centre-ville.

Il est également prévu de demander aux autorités d’envisager la possibilité de pérenniser ce service afin qu’il soit «une véritable option de transport collectif sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal.»

L’ARTM reste prudente, Navark enthousiaste

Appelée à réagir, L’ARTM reste prudente quant à sa capacité à répondre aux demandes de l’arrondissement pour la prochaine saison.

«Quand on parle d’un projet pilote, c’est attaché à une enveloppe. (…) Comme on l’a fait en 2019, on va faire des bilans, tirer des leçons des éléments forts, des éléments à travailler. On va être à l’écoute de ce que vont nous partager différents partenaires, dont les arrondissements», indique Simon Charbonneau, conseiller, Affaires publiques et relations médias à l’ARTM.

M. Charbonneau rappelle cependant que l’ARTM vient de recevoir un mandat de l’équipe de Chantal Rouleau afin de se pencher sur la possibilité de développer un réseau de navettes fluviales, «qui va dépasser la simple liaison entre Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port».

Le directeur des opérations chez Croisières Navark, Gilles Tanguay, accueille pour sa part positivement cette volonté de l’arrondissement de renouveler le service. L’entreprise prévoit d’ailleurs être sur les rangs lorsqu’il y aura appel d’offres pour la saison 2022.

Selon M. Tanguay, l’entreprise serait d’ailleurs en mesure d’assurer le service de navettes fluviales « d’avril à Noël » sans problème.

Une année satisfaisante malgré la pandémie

En 2021, alors que la saison a été écourtée de près d’un mois et demi, 38 222 passages ont été enregistrés, indique l’ARTM. En 2019, il y en avait eu 59 500.

« Avec la pandémie, il y a eu des changements. La saison a été écourtée. Pour maximiser l’impact des budgets, on a favorisé les plages horaires les plus utilisées en 2019 », explique M. Charbonneau.

Croisières Navark se dit satisfait des résultats de l’année 2021, considérant le fort achalandage pour la courte saison. L’entreprise a également mis à l’eau une nouvelle embarcation permettant de doubler le nombre de passagers, le Navark XL5. M. Tanguay indique espérer pouvoir pérenniser ce service dans le futur.

Articles récents du même sujet