Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Pénurie de sauveteurs: les piscines ouvrent à horaire réduit

La piscine du parc Hans-Selye et la piscine du parc Saint-Georges sont déjà ouvertes.
La piscine du parc Hans-Selye et la piscine du parc Saint-Georges sont déjà ouvertes. Photo: Gracieuseté, Mélanie Dusseault

Dès le 24 juin, les citoyens de RDPPAT pourront se rafraîchir dans l’ensemble des piscines extérieures de l’arrondissement. Les horaires de baignade seront toutefois réduits en raison du manque de sauveteurs.

Les plages horaires d’après-midi, «qui sont souvent plus achalandées et représentent la période la plus chaude de la journée», sont donc priorisées, lit-on dans un communiqué de l’arrondissement.

La capacité maximale de baigneurs en piscine publique sera également révisée «pour permettre une surveillance optimale».

«Je suis heureuse et soulagée des retombées positives de la campagne de recrutement qu’a menée l’arrondissement au tout début du printemps et qui s’est étalée jusqu’à la mi-mai. Jusqu’à présent, nous avons pu recruter 85 % des sauveteur(-euse)s nécessaires […]. De plus, cette annonce nous permettra de maintenir l’ensemble de nos piscines et pataugeoires extérieures ouvertes durant toute la saison régulière de baignade!», affirme par voie de communiqué Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

Mme Bourgeois avait lancé un cri du cœur il y a quelques semaines dans l’espoir de pourvoir rapidement les postes de sauveteurs, alors qu’entre 20 à 35 d’entre eux étaient toujours vacants.

Présentement, il y aurait toujours une quinzaine de postes à pourvoir.

Pour connaître les options pour se rafraîchir à RDP-PAT, on peut consulter le site de l’arrondissement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles & Montréal-Est.

Articles récents du même sujet