Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Une infirmière sera candidate pour le PLQ dans Pointe-aux-Trembles

Byanca Jeune travaille dans le milieu de la santé depuis plus de 15 ans. Photo: Gracieuseté/PLQ

L’infirmière Byanca Jeune sera la candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Pointe-aux-Trembles lors des élections générales du 3 octobre. Ce saut en politique est motivé entre autres par son désir de faire reconnaître l’expertise du personnel infirmer et d’améliorer l’accès aux soins de santé.

La résidente de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles est infirmière-chef d’unité par intérim pour l’unité de médecine désignée à la COVID-19 au Centre hospitalier de St. Mary. Elle est aussi présidente de l’Association des infirmiers et infirmières en soins périanesthésiques du Québec.

«Je me suis dit : « Qui de mieux qu’une infirmière pour montrer la réalité sur le terrain des infirmières et l’organisation des soins infirmiers? »», soutient celle qui travaille dans le milieu de la santé depuis plus de 15 ans.

 «Le système de santé a besoin de changements en profondeur», explique Mme Jeune. Elle illustre son propos en parlant des listes d’attente pour un médecin de famille qui «ne cessent de s’allonger». Pourtant, l’accès à ce type de soins est «un pivot» pour prévenir ou éviter l’hospitalisation, ajoute-t-elle.

Celle qui affrontera notamment la députée caquiste sortante Chantal Rouleau se dit particulièrement touchée par l’enjeu de la pénurie d’infirmières, ajoutant que le Parti libéral «reconnaît l’expertise infirmière qu’(elle) veut tant faire connaître».

Inclusion et transport

Byanca Jeune dit par ailleurs se reconnaître dans les valeurs de «liberté individuelle et de justice sociale» du PLQ, et souhaite vivre «dans un Québec progressiste qui unit les gens et non les divise».

Celle qui a grandi dans l’est de Montréal se dit également préoccupée par les enjeux de transport dans Pointe-aux-Trembles. Elle se souvient d’avoir fait l’expérience de longues balades en transport en commun alors qu’elle étudiait au cégep et à l’Université.

«C’est un enjeu majeur dans la circonscription.»

Lors de l’élection de 2018, le candidat libéral Eric Ouellette était arrivé en quatrième position dans la circonscription, récoltant 12,6 % du vote.

Mme Jeune a été officiellement nommée par le PLQ le 25 juillet. Elle affrontera également le candidat péquiste Jocelyn Desjardins et le candidat solidaire Simon Tremblay-Pepin.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet