Rivière-des-Prairies

Une famille de Laval retrouve son chien à Rivière-des-Prairies

Une famille de Laval retrouve son chien à Rivière-des-Prairies
Photo: Quentin Parisis - Informateur RDP

Une famille de Laval pensait devoir faire le deuil de son chien Yoshi, parti de la maison par une nuit froide et sombre. C’était pourtant sans compter sur la ténacité de l’animal, qui a finalement été retrouvé à Montréal, après avoir traversé la Rivière des Prairies gelée.

 

Une porte mal fermée, un chien en pleine force de l’âge et très actif… La scène est bien connue de tous ceux qui ont déjà vécu la fugue d’un chien, et c’est de cette manière que Yoshi, un chien de race Shiba-inu âgé de cinq ans, s’est enfui le 25 février du domicile de ses maîtres, dans le quartier de Saint-François, à Laval.

«Je suis partie faire mon épicerie vers 20h30 et le temps de revenir, vers 21h, le chien n’était plus là», raconte Stéphanie Raymond, la propriétaire de l’animal.

Malgré un thermomètre  qui affiche près de -15 degrés, toute la famille est à la rescousse et lance les recherches, qui s’étaleront sans succès jusque 1h30 du matin dans la rue, et 3h du matin sur les réseaux sociaux, où Stéphanie Raymond publie des photos sur les pages Facebook «Spotted» des alentours.

Décidés à retrouver leur chien coûte que coûte, Stéphanie Raymond et son conjoint Éric Van-Der-Elst choisissent de ne pas ouvrir leur commerce de matériel de chasse et de pêche à Saint-Jérôme afin de poursuivre leurs recherches. «Nos clients, qui sont des habitués et qui ont souvent des chiens comme beaucoup de chasseurs, ont parfaitement compris et ont fait preuve de beaucoup de compassion», s`émeut encore Stéphanie Raymond.

Une traversée de la Rivière-des-Prairies

C’est finalement le lendemain, vers 10h du matin, que Stéphanie Raymond reçoit un coup de téléphone du refuge du Berger Blanc, situé sur le boulevard Henri-Bourassa à Rivière-des-Prairies, lui indiquant qu’un chien correspondant au sien lui a été apporté dans la matinée. Un petit miracle.

«Le chien a longé la rive à Laval puis a traversé la rivière au niveau de l’île du Mitan [un petit îlot situé vers la pointe de l’île de Laval, NDLR]. C’est l’un des rares endroits ou la rivière est totalement gelée, car il y a peu de courant. C’est une chance qu’il ait traversée là, car il y a très peu d’endroits sur la Rivière-des-Prairies où l’eau est gelée tout du long. Il aurait pu facilement se noyer ou tomber dans un trou ailleurs», rapporte Éric Van-Der-Elst.

Le couple ignore l’identité de la personne qui a eu le réflexe de rapporter le chien, mais souhaite «dire à quel point elle a fait une bonne action, car notre chien, c’est un membre de la famille».

L’animal, affaibli et fatigué par son périple, a mis plusieurs jours à retrouver la forme, mais s’en est finalement tiré avec de simples engelures.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Sylvie

    De là la nécessité de faire implanté une micro puce, c’est reconnu Mondialement ça ne s’enlève pas et ça ne se modifie pas non plus. J’habite RDP et je sais plus combien de fois ma Golden s’est « poussés » vers la rivière et combien de fois je suis aller porter des mâles qui voulait courtiser ma délinquante donc vive la micropuce. Extrêmement utile et sans douleur pour nos compagnons