Mercier & Anjou

Précipitation de pluie et verglas : ouverture des terrains retardé dans l’Est

Précipitation de pluie et verglas : ouverture des terrains retardé dans l’Est
Photo: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Alors que la plus grande fin de semaine de golf s’amorce avec le Tournois des Maîtres, une prestigieuse compétition mondiale qui a lieu aux États-Unis, les joueurs de l’Est de Montréal devront patienter encore quelques semaines avant de pouvoir jouer sur les parcours.

L’accumulation d’eau en début de semaine est venue freiner les travaux entrepris sur les terrains des clubs de golf de l’Est de Montréal. Le directeur général de l’Association des Clubs de Golf du Québec, David Skitt, n’a «malheureusement pas de date prévue», mais assure que les ouvertures se feront dans les prochaines semaines, dépendamment du lieu et de la topographie des terrains.

«Ça va prendre un peu de soleil pour que l’herbe pousse et que la machinerie puisse circuler sur le gazon sans faire de traces», explique le nouveau directeur, qui a notamment fondé l’Omnium de Montréal. Les travaux ont commencés et M. Skitt espère que les terrains d’exercice sur l’île, où les joueurs peuvent se pratiquer à frapper des balles, pourront commencer à ouvrir quand les nuits seront un peu plus chaudes.

«Quand j’étais jeune, mon club de golf ouvrait le 15 avril. Maintenant beaucoup de terrain vont ouvrir fin avril et début mai, mais la saison est prolongé à l’automne.»

— David Skitt, directeur général de l’ACGQ

Les deux clubs de l’Est de Montréal, le Club de Golf Métropolitain Anjou (CGMA) et le Club de Golf de l’Île de Montréal (CGIM), offrent ces terrains de pratique. Directrice générale associée du CGIM, Isabelle Plourde admet qu’«avec la température de lundi, ça vient un peu changer nos plans». Avec deux parcours à la topographie différentes et un terrain de pratique, il est possible que l’ouverture se fasse graduellement.

«Le parcours de l’Île a encore de la neige; le parcours de l’Irlande a plus de chance», explique Mme Plourde, celui-ci étant plus dégagé, sans ombre. Pour le moment, leur pompe travaille continuellement pour drainer l’eau des terrains, mais la préparation est sur pause et l’accumulation d’eau va probablement «retarder la sortie de la machinerie».

Plusieurs opérations d’aménagement sont effectuées pour préparer les terrains de golf, dont faire respirer le gazon, le nourrir en engrais et finalement, couper l’herbe. L’an passé, le CGIM avait ouvert son terrain de pratique le 22 avril et ses terrains le lendemain. En 2015, une semaine séparait les deux ouvertures, entamées le 11 avril.

Selon David Skitt, directeur général de l’Association des Clubs de Golf du Québec, la présence de plusieurs milliers de personnes aux différents Salon de golf du Québec annonce une belle année pour son sport de prédilection.