Rivière-des-Prairies
18:26 22 juillet 2020 | mise à jour le: 23 juillet 2020 à 20:13 temps de lecture: 2 minutes

Reprise graduelle des visites à l’Institut Philippe-Pinel

Reprise graduelle des visites à l’Institut Philippe-Pinel
Photo: Clara Loiseau/Archives Métro

Les visites au parloir de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel reprennent graduellement depuis le 27 juin, après une suspension temporaire de plus de trois mois en raison de la pandémie de coronavirus.

«La reprise se veut graduelle pour demeurer prudent et vigilant afin de continuer d’assurer la santé et la sécurité de nos patients et en conformité avec les règles sanitaires», mentionne dans un courriel Marylou Bossé, conseillère en communication à l’Institut.

Elle ajoute que l’horaire du parloir a changé et que les personnes concernées par la reprise ont été informées des règles. Le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique sont bien entendu obligatoires.

Ces mêmes personnes avaient été informées de la fermeture du parloir à la mi-mars.

Plan d’action à l’Institut Philippe-Pinel

L’Institut avait été relativement épargné par la crise au mois d’avril et ce même s’il accueille près de 800 patients par an et compte 1100 employés et une trentaine de médecins.

La directrice générale Manon Boily venait alors d’entrer en poste. Elle avait expliqué qu’un plan d’action avait été mis en œuvre, dès janvier, pour prévenir la prolifération. Une unité a été notamment dédiée aux quarantaines et aux cas de COVID-19.

Il n’a pas été possible d’obtenir une nouvelle entrevue avec Mme Boily pour obtenir des détails sur le plan de reprise graduelle des visites au parloir.

Mme Bossé n’a par ailleurs pas été en mesure de confirmer la date de réouverture complète de l’Institut.

Articles similaires