Rivière-des-Prairies

La championne olympique Kim St-Pierre encourage les jeunes à croire en leurs rêves

Kim St-Pierre laisse tomber le palet pendant une mêlée de hockey entre Giordano Marateo et Giuliano Giglia.
Kim St-Pierre laisse tomber le palet pendant une mêlée de hockey entre Giordano Marateo et Giuliano Giglia. Photo: Gracieuseté, Stephanie Hankewicz

Kim St-Pierre, triple médaillée d’or olympique canadienne, a encouragé les élèves du service de garde de l’Académie Leonardo da Vinci, à Rivière-des-Prairies, à croire en leurs rêves, lors d’une récente visite à l’école.

L’ancienne gardienne de l’équipe canadienne de hockey sur glace (1998-2011) et première gardienne de but intronisée au Temple de la renommée du hockey, aujourd’hui directrice du développement commercial pour BOKS Canada, est en effet venue féliciter les élèves de la garderie pour leur première place au concours Build Our Kids’ Success (BOKS), le 31 mai.

Celle qui soutient le programme BOKS depuis 2016 a annoncé aux 190 élèves présents qu’elle était «très fière [d’eux]».

La triple championne olympique a livré un discours inspirant aux enfants, racontant son parcours de «seule femme dans une équipe de hockey, de 8 à 18 ans», avant de connaître la carrière qu’elle a eue.

Kim St-Pierre a encouragé les jeunes à continuer une activité physique et de croire en leurs rêves sportifs. Photo: Stephanie Hankewicz.

Son message? «Continuez de faire du sport et continuez de croire en vos rêves.»

Après son témoignage, Kim St-Pierre a participé aux «Olympiades de BOKS» avec les jeunes de l’Académie. Un événement qui venait bien sûr rappeler son palmarès, mais surtout faire briller les yeux des jeunes présents. Et ces derniers n’ont manqué ni de motivation, ni d’énergie – à l’image de leur victoire dans ce défi pro-sport.

Garder les jeunes actifs

Le défi sportif réalisé par les élèves s’inscrit dans le programme des services de garde B.A.S.E. de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM), conçu pour proposer des activités éducatives enrichissantes aux 4 à 12 ans, en dehors des heures de classe régulières.

Le concours visait à «faire en sorte que les enfants soient physiquement actifs aussi souvent que possible et à encourager les éducateurs des garderies à animer différents jeux qui permettent de garder l’activité physique amusante et intéressante», a expliqué Jennifer De Freitas, agente de développement au service de garde B.A.S.E de l’Académie Leonardo da Vinci.

Ces activités issues du programme BOKS sont souvent des jeux rapides, faciles à animer et jouer, qui requièrent peu d’équipement. Adresse, explosivité, endurance, tout y est! Elles peuvent se dérouler avant, après l’école ou pendant le dîner.

Au total, 677 activités ont été réalisées en trois mois, faisant de la garderie prairivoise la grande gagnante du concours, devant deux autres écoles anglophones de Montréal. Elle a ainsi remporté un prix d’une valeur de 400$ au magasin Catsports.

Initiative de la Fondation Reebok

Pour mettre en place ces activités, les éducateurs de la garderie avaient à leur disposition des livrets ressources fournis par BOKS Canada.

Cette initiative à but non lucratif de la Fondation Reebok Canada vise à améliorer l’activité physique au sein des établissements scolaires canadiens, en partenariat avec l’Agence de la santé publique du Canada. «Les accessoires d’activité faits à la main, associés aux packs d’équipement, constituent des boîtes à outils BOKS vraiment réalisables», indique Jennifer De Freitas.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet