Rosemont

Un parcours pour encourager la marche chez les aînés

Un parcours pour encourager la marche chez les aînés
Photo: ArchivesRosemont – La Petite-Patrie veut installer une soixantaine de bancs pour faciliter les déplacements à pied des citoyens âgés.

Rosemont – La Petite-Patrie souhaite faciliter les déplacements actifs des personnes âgées, grâce à l’aménagement d’une soixantaine de bancs publics sur son territoire.

L’administration désire tirer profit d’un soutien financier prévu par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) dans le cadre du Programme d’infrastructures  Municipalité amie des aînées pour mettre en place ce mobilier urbain, afin de créer « un corridor d’autonomie » qui encouragera la marche chez les citoyens de l’âge d’or.

Ces « bancs-relais » publics avec accoudoirs seront installés le long des principaux axes de transports actifs et des pôles générateurs de déplacements.

« L’ajout de bancs permet aux usagers, notamment les aînés, de marquer des pauses dans leurs déplacements à pied. Ils sont ainsi incités à utiliser ce mode de transport plus fréquemment, à parcourir de plus grandes distances ou marcher plus longtemps. Cela contribue à leur santé en favorisant la mobilité active », affirme Virginie Pichet, chargée de communications pour l’Arrondissement.

La demande de subvention a été envoyée au MAMH par l’Arrondissement le 15 mai dernier et pourrait assurer un financement jusqu’à 50 % du projet, pour un montant maximal de 100 000$.

Avant de lancer ce chantier, on procédera à une identification des secteurs générateurs de déplacements pour les aînés en collaboration avec les acteurs du milieu et des experts en accessibilité universelle. L’organisme Vivre et vieillir à Rosemont, prendra part à la démarche.

« Avec son grand nombre de membres, nous sommes certains que la table de concertation Vivre et vieillir saura nous aider à déterminer les endroits où il sera préférable d’aménager le corridor. Soixante bancs, ce ne sera probablement pas suffisant pour créer des parcours sur l’ensemble de l’Arrondissement, mais cela devrait permettre d’améliorer le confort des aînés si l’on se restreint à un seul secteur », affirme Jocelyn Pauzé, conseiller de ville pour Rosemont – La Petite-Patrie.