Rosemont
05:00 27 mai 2020 | mise à jour le: 27 mai 2020 à 11:33 temps de lecture: 3 minutes

La Ville accorde 39 000$ à Insertech Angus pour venir en aide aux PME

La Ville accorde 39 000$ à Insertech Angus pour venir en aide aux PME
Photo: Insertech Angus / Gracieuseté

Grâce à un financement de la Ville de Montréal, l’organisme Insertech Angus proposera bientôt un soutien technique gratuit aux PME montréalaises qui ont dû s’adapter rapidement au télétravail.

En effet, la Ville annonçait vendredi par communiqué qu’elle accordait une aide de 378 200$ à cinq organismes à but non lucratif. Sélectionné pour son «projet d’accompagnement porteur pour les PME montréalaises», l’organisme Insertech Angus recevra une aide de 39 000$.

Spécialisé dans le reconditionnement de matériel informatique, Insertech propose également des services de réparation et de soutien technique. Mais comme son nom l’indique, l’organisme a aussi une vocation sociale. Il offre un programme d’insertion qui aide les jeunes à s’intégrer dans le monde du travail.

Un soutien technique gratuit

C’est aussi dans cette idée d’aider la communauté qu’Insertech a soumis à la Ville son projet de soutien technique gratuit. Ce service sera offert à une trentaine de PME pour un total de 20 heures que chaque entreprise pourra étaler sur six mois. Il s’adresse à la fois aux entreprises à but lucratif et aux entreprises de l’économie sociale.

«Ça commence par un diagnostic, on regarde ce qui est en place en terme de matériel et système de réseau. Puis on évalue globalement les besoins de l’entreprise pour émettre des recommandations et proposer des solutions techniques», précise Saad Sebti, coordonnateur marketing et développement chez Insertech.

En plus d’implémenter des solutions et d’installer du matériel adapté, Insertech propose un accompagnement à ces entreprises dont les employés ne sont pas toujours à l’aise avec la technologie et leurs outils de travail.

Protéger les PME

Un des enjeux majeurs de cet accompagnement «essentiel» est aussi d’assurer la sécurité des petites entreprises. Plusieurs ont dû mettre en place le télétravail sans préparation. Pour se prémunir contre le piratage, la fraude ou le vol de données, il faut avoir un système de sécurité solide.

«Dans certaines entreprises, les employés n’ont pas eu d’autre choix que d’utiliser leur ordinateur personnel qui est parfois l’ordinateur familial. Cela peut représenter une grande faille dans le système de sécurité de l’entreprise», illustre M. Sebti.

En installant par exemple des VPN et en fournissant si besoin des ordinateurs aux employés, Insertech garantit une plus grande protection aux PME. Pour ce faire, ils comptent utiliser notamment le matériel reconditionné dont ils disposent.

«Les dons de matériel des grandes entreprises sont essentiels pour nous et en ce moment on en reçoit très peu, explique M. Sebti. Si une grande entreprise souhaite se débarrasser d’ordinateurs, elle peut nous contacter pour qu’on puisse le reconditionner et en faire profiter aux PME montréalaises.»

Articles similaires