Rosemont
16:47 30 juin 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 19:47 temps de lecture: 2 minutes

Une oasis pour les pollinisateurs au parc du Père-Marquette

Une oasis pour les pollinisateurs au parc du Père-Marquette
Photo: Kevin Marquis / CourtoisieLes équipes de Miel Montréal au travail au parc du Père-Marquette

Un projet d’oasis pour les pollinisateurs a été aménagé par Miel Montréal au parc du Père-Marquette vendredi dernier. Son but: offrir une source de nourriture aux abeilles et autres insectes gourmands de pollen.

Un peu retardé par la crise sanitaire, l’aménagement de l’oasis pour les pollinisateurs a eu lieu vendredi au parc du Père-Marquette. En partenariat avec l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, Miel Montréal a pu planter des fleurs sur un espace de 100 m2, à côté du jardin collectif.

Nourrir les abeilles

Afin de subvenir aux besoins des abeilles, Miel Montréal a opté pour l’aménagement d’un jardin pour les pollinisateurs plutôt que pour des ruches dans le secteur. En effet, selon la coopérative apicole, les abeilles qui permettent aux végétaux de se reproduire sont de plus en plus nombreuses en ville.

C’est une bonne chose pour la pollinisation, mais les abeilles, bourdons et autres papillons n’ont pas forcément assez de nourriture à se partager.

«Les abeilles de ruche font concurrence aux abeilles sauvages québécoises qui ne peuvent pas se déplacer aussi loin pour trouver leur nourriture. C’est pour ça qu’il est très important de créer des milieux de vie adaptés où elles puissent se nourrir», précise Elsa Angers, coordinatrice éducation à Miel Montréal.

Avec ses plantes indigènes du Québec, l’oasis répond à ce besoin à petite échelle. Les fleurs mellifères vivaces qui composent le parterre sont riches en nectar et en pollen dont se nourrissent les abeilles et les autres pollinisateurs.

Une fois qu’elle sera bien implantée, l’oasis pourra servir à faire de la sensibilisation, notamment auprès des enfants. Miel Montréal souhaite également impliquer les résidents du quartier dans l’entretien des plantes mellifères.

Ce texte a été modifié depuis sa première publication. À l’origine, ce projet avait été organisé conjointement avec le youtubeur Kévin Marquis, mais les responsables du projet ont décidé d’annuler ce partenariat à la suite d’accusations d’agressions sexuelles et de viol portées contre lui. 

Articles similaires