Rosemont
18:50 14 septembre 2020 | mise à jour le: 14 septembre 2020 à 18:50 temps de lecture: 3 minutes

Encore plus de bacs bruns dans Rosemont-La Petite-Patrie

Encore plus de bacs bruns dans Rosemont-La Petite-Patrie
Photo: Archives Métro MédiaLa collecte des déchets compostables s’étendra à partir d’avril 2021 dans Rosemont-La Petite-Patrie.

L’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie étendra bientôt la collecte des matières organiques aux immeubles de neuf logements et plus et aux commerces de certaines artères commerciales. De nouveaux bacs bruns permettront de détourner ces déchets compostables de l’enfouissement.

L’extension de la collecte des matières organiques a été votée lors du dernier conseil d’arrondissement, le mardi 8 septembre. Elle se fera dans un premier temps dans des secteurs circonscrits, avant de s’étendre graduellement sur le tout le territoire.

Les immeubles de neuf logements et plus, ainsi que les industries, commerces et institutions (ICI) bénéficieront de cette collecte à partir d’avril 2021 sur les rues Masson et Saint-Zotique, ainsi qu’à l’intérieur du quadrilatère Viau, de Bellechasse, de l’Assomption et Beaubien.

L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie entend ainsi suivre le Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal qui prévoit que tous les immeubles de 9 logements et plus pourront composter leurs déchets d’ici à 2025.

Grâce à des mesures comme celle-ci, l’objectif de ce plan est de détourner 60% des matières organiques de l’enfouissement en 2025, puis 100% en 2030.

Rosemont-La Petite-Patrie, qui a produit 6 856 tonnes de déchets organiques en 2019 est encore loin du compte. En effet, selon la Ville de Montréal, 27 % seulement de ces matières putrescibles ont été collectées pour être compostées l’année dernière.

Toutefois, le maire de l’arrondissement, François Croteau s’est montré optimiste, se réjouissant de cette nouvelle mesure qui est selon lui la «dernière étape vers un déploiement complet».

«C’est une très bonne nouvelle. Ce sera une autre étape dans notre effort collectif d’en faire plus pour l’environnement et contre les gaz à effet de serre», a-t-il déclaré lors du conseil d’arrondissement.

Préparation et sensibilisation

L’arrondissement estime que près de 3000 foyers et environ 200 ICI seront concernés par cette première phase d’extension de la collecte. Afin que tout se déroule pour le mieux, toutes ces personnes seront informées et sensibilisées sur les nouvelles habitudes à prendre.

Dès le mois de décembre, l’organisme Nature Action Québec se chargera d’identifier les besoins de chacun, rappelant dans le même temps le but du compostage.

«Cette phase sera suivie par de la sensibilisation en porte-à-porte. Après le début de la collecte, des visites seront effectuées dans chacun des immeubles pour valider la participation à la collecte et des efforts supplémentaires de sensibilisation seront déployés, au besoin», note Laura Boily-Auclair, chargée de communication à l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

L’organisme Nature Action Québec est par ailleurs habitué à cet exercice de sensibilisation. Il a notamment aidé à l’implantation de ce type de collecte dans plusieurs arrondissements montréalais tels que Verdun, LaSalle ou encore Saint-Léonard.

Articles similaires