Soutenez

L’ancien Bingo Masson pourrait devenir un immeuble résidentiel

Le Bingo Masson a fermé définitivement ses portes en janvier 2021. Photo: Archives/Métro Média

L’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie étudie une demande de démolition de deux immeubles de la rue Masson, dont l’annexe située à l’arrière de l’ancien Bingo Masson. Un immeuble résidentiel d’une cinquantaine de logements est envisagé à cet emplacement.

La demande de démolition concerne aussi l’ancienne station-service située au coin de la 14e avenue. L’endroit est abandonné depuis 1996.

L’annexe du bâtiment abritant l’ancien Bingo Masson serait détruite, mais le bâtiment principal resterait en place. Construit en 1931, il a été réaménagé et agrandi à de multiples reprises.

Dans une présentation au Comité consultatif d’urbanisme (CCU), l’arrondissement explique que ces immeubles sont trop détériorés pour être rénovés et que le terrain pourrait être utilisé à la construction de nouveaux logements. Selon des analyses, il a été estimé que les fondations de l’ancien garage ont été endommagées par des intempéries et que ces murs sont dégradés par de la moisissure et des fissures. Quant à l’ancien bingo, il a été jugé « en bon état général », malgré des problèmes d’enduits.

Un nouveau bâtiment serait construit

Ce terrain servirait à la construction d’un seul immeuble de trois étages plus une mezzanine. La section résidentielle compterait 52 logements. Au premier étage, il y aurait aussi deux espaces pour des bureaux. Un garage de 33 places serait construit en sous-sol. L’immeuble serait surmonté d’un toit-terrasse et d’un toit vert, tel qu’exigé par le nouveau plan d’urbanisme de l’arrondissement, et aurait une cour intérieure. Une attention particulière serait apportée au verdissement avec l’insertion de nombreux espaces verts. Il aurait un revêtement de brique afin de s’harmoniser avec l’esthétique du quartier.

Lors de l’annonce de la fermeture du Bingo Masson, en janvier 2021, le co-propriétaire de l’immeuble, Christian Harvey, avait affirmé ne pas envisager la construction de condos, mais bien des logements locatifs de trois chambres, «afin de répondre aux besoins du quartier».

Ce projet sera soumis à une consultation de révision architecturale dans le cas où la démolition serait autorisée. Les citoyens sont invités à soumettre leurs commentaires jusqu’au 26 août. Une séance du comité de démolition se tiendra le 7 septembre prochain. 

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.