Rosemont

Un quatrième mandat pour Alexandre Boulerice

Le député de Rosemont–La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice
Alexandre Boulerice, député de Rosemont–La Petite-Patrie et chef adjoint du NPD Photo: Josie Desmarais / Métro Média

Le député fédéral sortant de Rosemont–La Petite-Patrie Alexandre Boulerice a été réélu. C’est donc la quatrième fois qu’il remporte cette circonscription.

Après le dépouillement de 100 bureaux de vote sur 234, les résultats provisoires annoncent sa victoire. En effet, il obtient plus de 47,3% des suffrages. Il devance ainsi de 3 852 voix la candidate libérale Nancy Drolet.

«Je voudrais vous dire l’immense honneur que les citoyens et citoyennes de Rosemont–La Petite-Patrie m’ont fait ce soir encore pour être le représentant au Parlement pour un quatrième mandat», a déclaré Alexandre Boulerice.

Cette figure néodémocrate au Québec a su établir une solide base électorale au cours de ses trois derniers mandats. Cela lui a permis aujourd’hui de récolter la majorité des suffrages.

«On a montré qu’on était capables de tirer notre épingle du jeu […] Avec plus de députés néo-démocrates à Ottawa, on va être capable de continuer et d’accélérer ce travail-là», a-t-il ajouté.

Au cours de sa campagne, Alexandre Boulerice a affirmé ses engagements. Il a mis l’accent sur la crise du logement ainsi que l’instauration d’un revenu minimum garanti.

« Je pense que monsieur Trudeau doit se mordre les doigts pour avoir déclenché des élections qui n’ont servi à rien », a déclaré Boulerice à Radio-Canada.

Il est élu à la tête de la circonscription Rosemont–La Petite-Patrie pour la première fois en 2011. Il avait obtenu 42,48% des voix, devançant ainsi sa plus proche adversaire, la libérale Geneviève Hinse, de 10 999 voix.  

Articles récents du même sujet