Soutenez

Des cours gratuits sur la décroissance économique

Photo: Gracieuseté, UPop Montréal

Au cours des trois prochaines semaines, des cours gratuits sur la «décroissance soutenable» seront offerts au café Les Oubliettes de la rue Saint-Vallier. Le temps d’un ou deux cafés, des membres du collectif de recherche Polémos-décroissance tenteront de démystifier cette proposition de solution aux divers problèmes sociaux et environnementaux en présentant les travaux de pionniers de la décroissance.

Cet événement est organisé par l’UPop Montréal et coordonné par le professeur à HEC Montréal Yves-Marie Abraham. Son enseignement est axé sur le domaine de la sociologie de l’économie et plusieurs de ses travaux portent sur le thème de la décroissance.

Le 15 novembre, il sera question de la biologiste Rachel Carson et de son ouvrage Printemps silencieux, ainsi que du mythique Rapport Meadows.

Le 22 novembre aura une saveur économique avec les penseurs Nicholas Georgescu-Roegen et de Ernest Friedrich Schumacher.

Le 29 novembre, pour clôturer la session, Alexandra Grothendieck et André Gorz seront les derniers précurseurs de la décroissance à être présentés sous le thème de l’écologie politique.

Qu’est-ce que la décroissance soutenable?

Dans un article publié en 2015, Yves-Marie Abraham décrit d’abord la «décroissance» comme un mot d’ordre politique dirigé vers les sociétés qui «doivent rompre avec la poursuite d’une croissance illimitée» et cesser de percevoir cette croissance comme «une condition nécessaire au bonheur de l’humanité».

L’ajout de l’adjectif «soutenable» indiquerait que cette décroissance est volontaire «et non pas subie».

Ces deux éléments ainsi réunis portent un «projet d’une sortie en douceur, d’une sortie contrôlée, de cette course à la croissance dans laquelle nous sommes embarqués», en tant que société.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Rosemont.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.