Saint-Laurent

Consultation publique pour le réaménagement de la gare Bois-Franc

Consultation publique pour le réaménagement de la gare Bois-Franc
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieLa consultation, qui a attiré 80 citoyens, s’est tenue au Centre des loisirs de Saint-Laurent.

En vue du réaménagement des alentours de la gare Bois-Franc, plusieurs citoyens de Saint-Laurent réclament une meilleure relation entre les services collectifs et un verdissement des secteurs. Ce sont quelques-unes des propositions amenées lors de la consultation publique sur la création d’un TOD, soit un Transit-oriented Development qui favorise notamment le transport actif, le design et la mixité sociale.

Au cours de cette rencontre, les tables ateliers ciblaient notamment les thèmes de la vie de quartier, l’environnement et le transport collectif.

En matière d’environnement, «il y a une volonté de créer des liens est-ouest, que ce soit sur Henri-Bourassa ou la voie ferrée», en plus d’alimenter l’agriculture urbaine dans ces secteurs, souligne une des animatrices.

Parmi les suggestions soumises par les citoyens, plusieurs ont souligné l’importance d’une meilleure «interconnectivité» entre les artères et les transports en commun, mais aussi les espaces verts. À cet effet, des représentants de la Société de transport de Montréal et du Réseau express métropolitain (REM) étaient sur place.

Dialogue unique

«Nous voulons développer une vision qui va pour tout le monde», affirme Alan DeSousa, avant de rappeler que ce projet est étudié depuis déjà plusieurs années.

La gare Bois-Franc est actuellement un arrêt pour le train de banlieue Deux-Montagnes. Le réaménagement urbain devra tenir compte de l’arrivée à cet endroit d’une station du REM, dont l’entrée en service est prévue pour 2023.

Au sein des TOD, «il y a la question de la mixité de l’habitation, l’emploi, des commerces et des [milieux] collectifs. On parle de parcs, d’écoles [et] il y a un aménagement qui est favorable aux piétons», explique l’urbaniste associé chez Provencher_Roy, qui est est en charge du projet, Sylvain Gariépy.

Un rapport final présentant les recommandations de l’arrondissement est attendu pour le mois de décembre.

Échéancier

16 mai: Charrette d’idéation

Cet été: trois propositions d’aménagement et une proposition finale

Novembre: dévoilement du programme d’aménagement

Décembre: dépôt final du projet

Démographie

Le TOD, couvrant un rayon d’un kilomètre, regroupe une population de plus de 18 000 personnes, selon les données du recensement démographique de 2016. Du côté de la taille des ménages, la moyenne se situe autour de 2,6 personnes, dont 48% sont des familles avec enfants.