Saint-Laurent

Nouveau commandant au PDQ 7

Nouveau commandant au PDQ 7
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieJean Robillard rencontrera son prédécesseur Cédric Couture dans les prochains jours.

Changement de garde au poste de quartier (PDQ) 7. Jean Robillard, qui œuvre à Montréal depuis maintenant 27 ans, est désormais le commandant. Ses mots d’ordre seront collaboration, sécurité routière et sensibilisation.

Jean Robillard continuera de s’attaquer au fléau du vol de voitures qui gangrène l’arrondissement. Cette situation était problématique même à ses débuts, se rappelle celui qui a été patrouilleur pendant 15 ans.

Au mois d’avril, trois suspects ont été arrêtés et des véhicules d’une valeur totale de 300 000$ ont été récupérés.

«Ça, c’est un projet qui a abouti par des arrestations, dit-il. Mais c’est comme ça jusqu’à trois fois par année.»

Auparavant, les stationnements des hôtels du chemin de la Côte-de-Liesse étaient particulièrement ciblés par les voleurs d’autos. Un programme de prévention avait alors été mis de l’avant, rappelle M. Robillard.

Comme ses prédécesseurs Cédric Couture et Miguël Alston, M. Robillard espère développer une certaine collaboration avec les organismes du quartier touchant notamment les jeunes et les aînés.

«Mes premières actions, c’est de rencontrer mon monde, d’apprendre à les connaître, de connaître leurs dossiers et de voir avec eux autres comment on peut encore améliorer ce qui se fait», indique-t-il.

Le chef du PDQ cite en exemple le développement d’un réseau routier mis sur pied par Miguël Alston.

Parcours

Chaque quartier montréalais comporte ses enjeux et ses priorités. Jean Robillard en sait quelque chose, s’étant promené du centre-ville à Hochelaga-Maisonneuve à Verdun au courant de carrière.

Dans les dernières années, il s’est spécialisé dans la sécurité routière, une division du SPVM.

«On a des conseillers qui s’occupent de traduire les lois et les règlements aux policiers», explique M. Robillard. Les agents enquêtent également sur les collisions lors d’accidents.

Le commandant espère contribuer au projet «Vision zéro» de la mairesse Valérie Plante, visant à n’avoir aucun accident mortel ou blessé grave dans les rues de Montréal.

Cannabis

En octobre dernier, les élus de Saint-Laurent ont adopté un règlement interdisant la consommation de cannabis dans les lieux publics.

Questionné sur ce point, M. Robillard a rappelé que le SPVM n’avait toujours pas pris position à cet effet, étant en mode «réaction».

Puisque les arrondissements établissent leurs propres règlements, «personne ne s’y retrouve; les citoyens pas plus que nous, pas plus que vous, souligne-t-il. La police est là, oui pour faire respecter les lois et règlements, mais on attend de voir nos aviseurs juridiques et le Service, quelle direction on va prendre avec ça».

Le commandant considère qu’il ne s’agit pas d’un enjeu pour l’instant dans l’arrondissement puisque, de mémoire, le règlement n’a jamais été appliqué.