Saint-Laurent
14:14 12 mars 2020 | mise à jour le: 12 mars 2020 à 14:14 temps de lecture: 3 minutes

Fermeture du métro Côte-Vertu: les commerçants sur le qui-vive

Fermeture du métro Côte-Vertu: les commerçants sur le qui-vive
Photo: Archives MétroLa station de métro Côte-Vertu est située à l’Ouest de la ligne orange.

À la veille de la fermeture de la station de métro Côte-Vertu pendant une dizaine de semaines cet été, les commerçants du boulevard Décarie appréhendent un impact significatif sur l’achalandage dans le quartier. 

Le projet de 440 M$ vise notamment à agrandir le garage des trains Azur. Le nombre d’espaces de stationnement devrait doubler, avec 10 supplémentaires. La Société de transport de Montréal (STM) veut aussi améliorer l’offre de service de la ligne orange pour répondre à l’augmentation du nombre d’usagers.

Difficile de prévoir les impacts du méga chantier au coin des boulevards Marcel Laurin et Thimens, qui devrait se terminer l’an prochain, d’autant plus que les mesures de mitigations n’ont toujours pas été officiellement annoncées. 

«Pour l’instant, il y a un certain flou», dit Gil Favreau, le directeur général de Quartier D, la société de développement commercial de Décarie.  

Une session d’information, dont les détails restent à venir, devrait se tenir prochainement.

La STM confirme que des mesures sont prévues afin de faciliter les déplacements dans le secteur, sans toutefois préciser les dates ou la durée de la fermeture de la station Côte-Vertu. Un service de navettes serait envisagé.

Selon l’arrondissement, le début des travaux serait prévu à la fin mai.

Craintes 

«[Être à côté de] la station, ça marche très bien pour nous», dit le propriétaire de Décarie Hot Dogs, Tom Vriniotis. Le restaurant familial, situé à une centaine de mètres de l’édicule du boulevard Édouard-Laurin, a soufflé ses 50 bougies l’année dernière.

Même avec un service de navette, M. Vriniotis s’attend à une baisse de sa clientèle. «Si on nous avait dit que ça allait être durant quatre ou six semaines, ce serait une autre histoire. Douze semaines, c’est tout l’été», ajoute-t-il.

Les prochains mois seront assurément difficiles pour la propriétaire de Grillades Yasmine, Arbane Aziza. Actuellement, il y a des vagues de clients aux 10 minutes au gré des passages des autobus et des métros. «Il y a des personnes qui viennent de Côte-des-Neiges jusqu’ici pour manger», dit-elle.

Elle craint ne plus être en mesure de payer le loyer de sa boutique-restaurant, situé en face de l’édicule nord, qui est de 20 000$ chaque mois.

Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, appelle toutefois les commerçants à être patients. «C’est fort possible que les gens qui choisissent de ne pas prendre les autobus puissent venir marcher sur Décarie cet été. Les trottoirs sont larges et la rue est très accueillante», dit-il.

Quartier D lancera en avril une campagne de visibilité. Des banderoles devraient être installées aux abords du boulevard Décarie afin de favoriser l’achalandage dans les commerces.

Chantier d’envergure

Les équipes de la STM sont à creuser un tunnel de 650 mètres à 25 mètres de profondeur. Selon les estimations, l’équivalent d’environ 14 piscines olympiques de roc auront été excavées au terme des travaux.

La fermeture de la station Côte-Vertu est jugée nécessaire puisqu’un appareil de voie permettant de diriger les trains directement vers le quai sera installé. La STM en profite également pour faire des travaux de réfection majeurs.

La fermeture a été planifiée durant l’été en raison des vacances, où l’achalandage est moins important dans le métro.

30 000

On compte environ 30 000 passages par jours au métro Côte-Vertu.

Articles similaires