Saint-Laurent
08:30 13 mai 2020 | mise à jour le: 12 mai 2020 à 00:28

L’ancien Spartan Andrew Seinet-Spaulding repêché en LCF

L’ancien Spartan Andrew Seinet-Spaulding repêché en LCF
Photo: Gracieuseté – Andrew Seinet-SpauldingAndrew Seinet-Spaulding a été repêché au 52e rang, en 6e ronde de la séance de sélection de la Ligue canadienne de football.

L’ancien joueur des Spartans de Saint-Laurent, Andrew Seinet-Spaulding, fera le saut chez les professionnels. Il a été sélectionné par les Stampeders de Calgary au dernier repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF).

C’est sa vitesse, mais aussi l’ensemble de son jeu qui aurait mené l’équipe albertaine à le recruter, selon le plaqueur défensif.

«C’est un bel accomplissement. J’ai parlé aux coachs et fait des entrevues avec [la direction]. Ils m’aimaient beaucoup», réagit Seinet-Spaulding. Il est confiant d’être de l’alignement partant lorsque les autorités sanitaires permettront à la ligue d’amorcer sa saison.

Jouer professionnel, «c’est toujours quelque chose que j’ai voulu faire, que ce soit dans la LCF ou la NFL [National Football League]», raconte celui qui a déménagé de Saint-Laurent vers Pierrefonds en 2015.

Le colosse de 1,83 mètre (6’) et 132 kilos (292 lbs) a passé les quatre dernières campagnes dans l’uniforme des Redmen de McGill. Il a enregistré 80 plaqués, dont 13 sacs du quart en 29 rencontres. Seinet-Spaulding a été le meneur pour les sacs et les plaqués pour pertes de terrain dans le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) en 2019. Ses performances lui ont valu le titre de joueur défensif et joueur de ligne de l’année.

«Ç’a été ma meilleure saison universitaire, peut-être à vie. J’ai travaillé fort hors-saison. J’ai amélioré plusieurs aspects de mon jeu, alors ça m’a beaucoup aidé», indique le jeune homme de 23 ans.

«Dès que j’ai commencé à jouer avec les Spartans, à sept ans, après ma première saison je me suis dit que je voulais jouer professionnel.» — Andrew Seinet-Spaulding

Espoir

Celui qui fait son baccalauréat en travail social veut inspirer ceux qui sont dans les rangs des Spartans.

Seinet-Spaulding a apprécié ses huit ans dans le réseau civil, alors que de plus en plus de jeunes s’inscrivent dans l’équipe de leur école secondaire.

«Ce n’est pas parce que tu joues au civil que ce n’est pas un programme sérieux. Tu vas quand même devenir un bon joueur et te développer. Tu dois juste travailler fort pour y arriver», indique-t-il.

Dès ses débuts à Saint-Laurent, Seinet-Spaulding avait retenu l’attention de ses entraîneurs. Il a dû jouer quatre saisons plutôt que deux avec les enfants de 10 et 11 ans en catégorie moustique, puisque l’association n’avait pas d’atome.

«Il y a très peu de joueurs qui arrivent à le faire et à bien le faire. Lui, il était partant à sa première saison», se rappelle son premier entraîneur Manny Rahajason.

Les Spartans ont fêté leur 65e année d’existence en 2019.

Autres étoiles des Spartans

  • Shawn Daniels, le président de l’association, a remporté la Coupe Grey au début des années 1990.
  • Kerfalla Exumé, ancien joueur, a soulevé la Coupe Grey en novembre avec les Blue Bombers de Winnipeg.
  • Adam Sinagra, quart-arrière d’une saison à Saint-Laurent, a battu avec les Dinos de Calgary les Carabins de l’Université de Montréal pour mettre la main sur la Coupe Vanier l’automne dernier.

Articles similaires