Saint-Laurent
05:00 7 janvier 2021 | mise à jour le: 7 janvier 2021 à 07:05 temps de lecture: 2 minutes

La vaccination comme priorité en 2021 pour Emmanuella Lambropoulos

La vaccination comme priorité en 2021 pour Emmanuella Lambropoulos
Photo: Archives/TC MediaLa députée fédérale de Saint-Laurent Emmanuella Lambropoulos

Vaccination, économie et sécurité occuperont le temps de la députée fédérale de Saint-Laurent, Emmanuella Lambropoulos, pour l’année 2021.

L’élue laurentienne compte poursuivre son travail sur le comité de l’industrie, des sciences et de la technologie. Elle mentionne avoir fait adopter une motion pour «faire une étude sur une relance économique ouverte», dès que le groupe aura fini de travailler sur le marché de télécommunications, soutient la députée.

«On peut reconstruire pour revenir plus fort, mais pour aussi faire des pratiques qui nous aideront à atteindre nos objectifs de 2030 pour l’environnement. C’est vraiment une de mes priorités», indique Mme Lambropoulos.

Intégrée au comité sur la sécurité publique et nationale après avoir quitté celui sur les langues officielles, l’ex-enseignante compte faire sa marque.

«Les recommandations pour la situation du racisme systémique, je veux vraiment [en] faire des bonnes», fait-elle savoir.

L’élue libérale prévoit se pencher sur les problématiques qui rongent la Gendarmerie royale du Canada (GRC). L’ancien juge Michel Bastarache a publié un rapport accablant sur le harcèlement auprès des femmes à l’intérieur de l’institution qui fait état d’un climat toxique. On y recommande des changements fondamentaux.

Enjeux locaux

Questionnée à savoir quels enjeux locaux la préoccuperont en 2021, la députée pointe vers la vaccination.

«Le plus grand enjeu en ce moment, c’est le vaccin. C’est le fait qu’on veuille vraiment que le plus de personnes possible se fassent vacciner pour retourner à la vie normale», avance-t-elle, indiquant que plusieurs entreprises de Saint-Laurent sont toujours fermées.

Mme Lambropoulos poursuit en disant que «tous les députés devraient avoir ça comme focus», du moins pour les six prochains mois.
Elle reconnaît que d’autres enjeux comme le prolongement de la ligne orange, dont les détails se font toujours attendre, seront à surveiller.

Articles similaires