Saint-Laurent

La candidate libérale au front

Emmanuela Lambropoulos
Emmanuella Lambropoulos. Photo: Gracieuseté.

La campagne électorale fédérale prend timidement son envol dans la circonscription de Saint-Laurent. Même si six candidats sont en lice, seule la députée sortante est particulièrement active sur le terrain et sur les médias sociaux.

La députée libérale Emmanuella Lambropoulos mène sa troisième campagne. Même si elle n’a pas pu se libérer pour une entrevue, elle a accepté de répondre à des questions dans un échange de courriels.

Des deux mandats successifs, elle souligne son introduction à la Chambre des communes de son premier projet de loi C-298 sur la stratégie nationale sur la sécurité alimentaire dans les écoles.

«Ce projet de loi est important pour moi, car durant mes années en tant qu’enseignante, j’ai trop souvent constaté que de nombreux élèves n’avaient rien à manger», indique-t-elle.

Un tel texte réglementaire permettrait d’élaborer, une stratégie nationale sur la sécurité alimentaire destinée notamment aux enfants scolarisés en collaboration avec les provinces.


Les candidats confirmés à Saint-Laurent


Sinon elle rappelle les actions du gouvernement sortant pour faire face aux effets de la pandémie, notamment l’aide financière directe aux citoyens et aux entreprises.

Depuis le début de la campagne, c’est une des candidates les plus présentes sur les médias sociaux.

«Ils sont importants pour moi, car ils permettent aux électeurs et électrices de suivre notre campagne pratiquement en temps réel et surtout de savoir où et quand nous joindre», relève-t-elle.

Toutefois, la candidate fédérale assure avoir pu rencontrer directement des électeurs lors des opérations port à porte et aussi le matin aux deux stations de métro de Saint-Laurent et durant le jour à l’entrée des épiceries.

Localement elle résume la campagne à sept enjeux essentiels. Elle évoque le besoin en logements abordables pour les citoyens, la requête en locaux pour les organismes communautaires et la demande des parents en places dans les garderies.

Elle souligne aussi la lutte à la pauvreté, la lutte aux changements climatiques et la relance verte de l’économie canadienne.

Articles récents du même sujet