Soutenez

Pétition environnementale acceptée pour Technoparc Oiseaux

Une mangeoire installée par Technoparc Oiseaux
Photo: Olivier Boivin/Métro

Par le biais d’une pétition environnementale, le regroupement Technoparc Oiseaux a formulé une demande au Commissaire à l’environnement et au développement durable afin d’examiner si Transports Canada «assume ses responsabilités» vis-à-vis des terrains situés au nord de l’aéroport et loués à Aéroports de Montréal (ADM).

Dans une lettre qui accompagne la pétition, le regroupement adresse six questions à Transports Canada ainsi qu’à Environnement et Changement climatique Canada.

Il souhaite notamment comprendre pourquoi Transports Canada n’est pas intervenu alors qu’ADM projetait de permettre à l’entreprise Medicom d’ouvrir une usine de masques sur ces terrains appelés «Champ des monarques».

Bien que ce projet ait été abandonné, le plan directeur d’ADM stipule toujours que certains terrains au nord de l’aéroport sont voués à être développés.

La lettre contient d’autres questions qui concernent notamment les engagements du gouvernement en ce qui a trait à la protection de milieux écologiques urbains, au rôle d’ADM par rapport aux milieux naturels, ainsi que certaines études environnementales commandées par ADM et dont les résultats n’ont pas été rendus publics.

«Nous restons optimistes que le ministre statuera en faveur de la volonté des citoyens, mais on doit faire pression pour que nos préoccupations soient entendues.»

Katherine Collin, coorganisatrice de Technoparc Oiseaux

La demande de Technoparc Oiseaux a été acceptée et l’organisme s’attend à recevoir un accusé de réception dans les prochains jours. Les ministres concernés auront ensuite 120 jours pour soumettre leurs réponses ou demander plus de temps pour le faire.

Clarifications

Technoparc Oiseaux a eu recours à une pétition environnementale, qui permet aux individus ainsi qu’aux organisations de transmettre directement leurs questions et préoccupations aux différents ministres fédéraux.

Cette décision a été prise dans l’espoir d’obtenir des réponses plus complètes que celles obtenues jusqu’à maintenant de la part du cabinet du ministre des Transports.

«Transports Canada insiste toujours sur l’autonomie d’Aéroports de Montréal, indique Katherine Collin, coorganisatrice pour le regroupement. C’est justement cette autonomie qui nous préoccupe, car ADM veut développer ce secteur.»

Bien que le parc écologique des Sources, inauguré l’an dernier, est vu comme une bonne nouvelle, Technoparc Oiseaux souhaite des engagements plus clairs.

«Le parc écologique des Sources ne bénéficie pas d’une protection formelle, continue Mme Collin. ADM dit vouloir protéger cet espace, mais a également le pouvoir de déterminer quels terrains figurent dans son parc.»

Le regroupement a également lancé une campagne d’envoi de courriels au ministre des Transports pour tenter d’attirer son attention sur ce dossier.

De son côté, le cabinet du ministre des Transports indique par courriel que «protéger les milieux humides est important pour le gouvernement canadien», mais qu’il ne «s’implique pas dans les décisions qui relèvent des activités d’affaires [d’ADM]».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.