Saint-Laurent

Le bénévolat pour briser l’isolement

Le bénévole Jacques Levasseur
Jacques Levasseur Photo: Olivier Boivin/Métro

Le Laurentien Jacques Levasseur multiplie les heures de bénévolat depuis son inscription au Centre d’action bénévole et communautaire (Centre ABC) en 2016. Entre transport médical, popote roulante et appels téléphoniques, le fait d’aider les personnes âgées est devenu pour lui une véritable vocation.

C’est lorsqu’il a aperçu une publicité du Centre ABC sur un abribus que l’aventure de bénévolat a commencé pour M. Levasseur. Ayant bénéficié de leurs services de popote roulante lors d’une hospitalisation, il connaissait déjà l’organisme, ce qui a facilité son intégration.

«Je suis allé voir s’ils avaient besoin de bénévoles étant donné que j’avais beaucoup de temps libre, dit-il. Après une entrevue, j’ai été pris et je ne le regrette pas. C’est devenu quelque chose qui est très important pour moi.»

C’est le côté social que l’homme de 74 ans préfère dans le bénévolat. Depuis 2018, il accompagne des personnes âgées à leurs rendez-vous médicaux plusieurs fois par semaine.

Cela lui permet de rencontrer de nouvelles personnes et de contribuer à briser leur isolement.

«C’est très intéressant de rencontrer des personnes âgées de tous les âges et toutes les personnalités, explique-t-il. C’est enrichissant de les écouter parler. Il y en a qui parlent beaucoup parce qu’ils en ont besoin. Entre êtres humains on se doit de s’épauler.»

En plus du transport médical, le laurentien aide également l’équipe du Centre ABC à aller chercher des denrées pour sa popote roulante et faire des appels téléphoniques de suivis de ses services.

Réciprocité

Alors qu’il contribue à aider les personnes âgées, celles-ci l’aide également à briser son propre isolement. Veuf depuis 2013, M. Levasseur était à la recherche d’activités afin d’occuper ses journées lorsqu’il a commencé à donner de son temps pour le bénévolat.

«Je bénis le jour où j’ai décidé de faire le saut au Centre ABC, dit-il. C’est ce qui me fait vivre, dans le fond parce que sinon je trouverais mes journées longues.»

Pendant la pandémie, comme la grande majorité des bénévoles de plus de 65 ans, le bénévole a dû prendre une pause du transport médical, qui est son activité  préférée. Il a néanmoins continué d’aider le Centre ABC en passant des appels téléphoniques.

Ses activités ont repris en été 2021, après avoir été vacciné. «Ça m’avait vraiment manqué, admet-il. C’est ce que j’aime le mieux. J’aurais de la misère à me priver de ça à plus long terme.»

M. Levasseur souhaite continuer à remplir ses journées en aidant les autres, tant et aussi longtemps qu’il le pourra. «Tant que j’aurai la forme physique de le faire, je vais continuer», partage-t-il.

Le transport médical est parmi les services les plus recherchés au Centre ABC. Les personnes intéressées à en faire peuvent s’inscrire sur son site internet.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet