Saint-Laurent

Connecter avec la nature à travers la danse

Le spectacle de danse Ma nature urbaine
Le spectacle de danse Ma nature urbaine Photo: Gracieuseté - Romain Lorraine/Ville de Montréal

Un spectacle nommé Ma nature urbaine aura lieu le 28 juillet à la place Rodolphe-Rousseau dans l’arrondissement de Saint-Laurent à 19h30. Il s’agit d’un événement lors duquel six danseurs, la majorité d’origine autochtone, danseront sous le thème de la nature dans les villes.

C’est l’artiste mohawk Barbara Kaneratonni Diabo qui s’est chargée de chorégraphier le tout dans l’esprit de connexion avec la nature que l’on retrouve dans la tradition autochtone.

«La majorité de nos traditions sont basées sur cette relation avec la nature, alors je me suis demandé comment on vit ça dans une ville, explique-t-elle. On présente donc une mosaïque de danse, comme j’aime l’appeler, à travers différents styles qui explorent cette question.»

Parmi ces différents styles, on compte le pow-pow, le hip-hop, le rock et la danse contemporaine. «J’ai voulu créer quelque chose qui ferait en sorte que les gens s’arrêtent dans la rue lorsqu’ils nous voient danser», continue-t-elle.

La chorégraphe espère que le spectacle contribuera à mettre de l’avant la culture autochtone et ouvrira la porte à d’autres événements du genre qui permettront aux artistes autochtones de s’exprimer à travers leur art.

«Pendant des centaines d’années, nos danses et traditions étaient interdites, rappelle-t-elle. Donc maintenant, on rectifie cela et on espère qu’une plus grande place sera accordée à notre art dans le futur.»

D’une durée approximative de 25 minutes, cet événement est accessible gratuitement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet