Saint-Léonard
12:23 29 mars 2019 | mise à jour le: 29 mars 2019 à 12:54 Temps de lecture: 5 minutes

Journée d’évaluation physique à Antoine de Saint-Exupéry

Journée d’évaluation physique à Antoine de Saint-Exupéry
Photo: Pierre Paradis (courtoisie ESIM)La coordonnatrice du programme Sport-études d’Antoine-de-Saint-Exupéry, Josée Paquet, en compagnie de Vincent Dumas, le responsable des communications d’ESIM. Derrière eux, des étudiants s’activent à l’un des ateliers.

L’école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry a accueilli mercredi le premier Rendez-Vous (RV) d’Excellence Sportive de l’île de Montréal (ESIM) pour l’année 2019. L’événement, accompagné d’une conférence, a permis aux athlètes-étudiants de mesurer leurs capacités physiques à travers plusieurs tests.

Pour les athlètes, ça leur permet d’avoir une base de test normalisé. Ils pourront les refaire dans les prochaines années et voir leur évolution. Les entraîneurs recevront aussi les résultats et pourront déterminer les aspects sur lesquels travailler. – Vincent Dumas, responsable des communications d’ESIM.

Les souliers de Jules émettent un couinement alors qu’il change de direction et accélère vers le cône dont l’ampoule s’est allumée. Un total de 6 balises sont alignées devant lui. Chacune possède son propre témoin lumineux qui indique où il doit se diriger. S’activant aléatoirement, un mécanisme calcule néanmoins la distance parcourue afin qu’elle soit équivalente pour chaque participant. L’exercice a pour objectif de mesurer le temps de réaction chez les athlètes.

Compétitionnant en ski de fond, Jules a bien aimé son expérience. « C’est bien, parce qu’on peut se comparer à tout le monde ici, et pas seulement aux personnes qui pratiquent notre sport. »

Près de 130 participants ont pris part aux différents ateliers. Ceux-ci mesuraient autant l’endurance que la puissance des athlètes, à travers 8 tests différents, réalisés à l’aide d’outil à la fine pointe de la technologie. « Nous avions envoyé les invitations aux différents entraîneurs avec lesquels nous collaborons, qui ont ensuite inscrit leurs protégés, explique la coordonnatrice du programme Sport-études de l’école, Josée Paquet. À quelques exceptions près, ce sont tous des étudiants de Saint-Ex. »

L’événement, fruit d’une collaboration entre l’ESIM et l’école Antoine-de-Saint-Exupéry, se produisait pour une première fois en ces lieux. « Le Rendez-Vous ESIM existe depuis maintenant 4 ans, nuance Vincent Dumas, le responsable des communications de l’organisme. Mais c’est la première fois que nous le faisions dans une école secondaire. Nous avions décidé, avec Josée [Paquet], de réaliser le premier RV de l’année ici, puisqu’il y a un gros bassin d’athlète en sport-études. »

Des plateaux variés
Une collaboration avec plusieurs autres partenaires a également permis d’offrir d’autres activités. Des intervenantes de l’organisme Pour 3 Points ont ainsi proposé aux participants un exercice afin de travailler la communication entre les membres d’une équipe. Plus loin, des préparateurs physiques de Spécifik Performance ont pu évaluer la santé des athlètes. À un autre plateau, des intervenants enseignaient les rudiments de la nutrition.

« Pour les athlètes, ça leur permet d’avoir une base de test normalisé, explique M, Dumas. Ils pourront les refaire dans les prochaines années et voir leur évolution. Les entraîneurs recevront aussi les résultats et pourront déterminer les aspects sur lesquels travailler. »

Membre de l’équipe de soccer, Jasmina n’a pu prendre part aux activités physiques en raison d’une blessure au genou. « Même si je n’ai pas pu courir, j’ai beaucoup appris aujourd’hui et c’était intéressant, remarque-t-elle. J’ai pu apprendre ce qu’il faut manger et éviter avant un entraînement et pourquoi. » Initialement incertaine de vouloir y prendre part, elle est finalement bien heureuse de s’y être inscrite.

« Ça vaut la peine que les élèves vivent cette expérience-là chez eux, et qu’ils puissent en être fiers, note Mme Paquet. Tout le monde s’est impliqué, y compris nos enseignants, pour que ça soit un succès. »

 


Une conférencière renommée
À l’issue des différents tests physiques, les étudiants et leurs parents ont pu assister à une conférence de Sonia Lupien sur l’anxiété de performance.

Professeure au Département de psychiatrie à l’Université de Montréal, elle a remporté de nombreuses distinctions au cours de sa carrière et est devenue une sommité en son domaine. Elle a admis qu’il s’agissait de la première conférence qu’elle donnait depuis des années à un public aussi jeune.

« Je faisais confiance à mes étudiants pour qu’ils se comportent bien, je n’avais pas trop d’inquiétude, révèle Mme Paquet. Je suis fière d’eux que ça se soit bien déroulés et on va trouver une façon de leur redonner. »

Au cours de sa conférence, qui a duré une heure, la chercheuse a voulu démystifier la provenance du stress, son utilité dans le domaine sportif, mais aussi la façon dont il peut nuire. Elle a également expliqué comment arriver à le contrôler.

« Ça n’a pas été difficile de la convaincre de venir, mais ça a été plus difficile de trouver un moment dans son calendrier où elle serait libre, confie Mme Paquet. On a eu la date du 27 et on a planifié tout le reste en fonction de cela. »

Articles similaires