Saint-Léonard

Une visite guidée verte

Une visite guidée verte
Photo: Félix Lacerte-GauthierL’agente de sensibilisation à l’Écoquartier, Rachel Dionne, devant les bacs de l’école La Dauversière.

L’Écoquartier de Saint-Léonard proposera deux visites guidées des jardins de l’arrondissement. Une façon pour le public de se réapproprier ces espaces.

« L’objectif est de faire découvrir au public des espaces verts et nourriciers qui sont présents à Saint-Léonard, résume Rachel Dionne, agente de sensibilisation à l’Écoquartier. Il y a plusieurs projets de verdissement qui visent à lutter contre les îlots de chaleur, embellir et donner l’accès à des aliments frais. On veut donner l’opportunité aux gens de les connaître. »

Une horticultrice sera également sur place, afin de montrer les différentes plantes qui poussent et expliquer comment les reconnaître. Un court historique des jardins sera également proposé aux participants. « Souvent, les gens voient les bacs, mais n’osent pas y toucher, remarque Mme Dionne. On veut donc faire découvrir ses espaces, qui ne sont pas nécessairement très connus. »

La première visite, organisée en collaboration avec la SDC Jean-Talon, se déroulera samedi prochain, et débutera à 10h30 à l’école La Dauversière. Au programme, une visite des espaces verts sur la rue, qui se terminera à l’emplacement du second corso, toujours en construction. Les participants auront également l’occasion de cueillir des fruits et légumes au cours de la tournée. « On fera ensuite une grande salade ensemble au corso, explique Mme Dionne. Il y aura également un pianiste sur place pour mettre de l’ambiance. Les passants pourront également se joindre à nous. »

Pour la seconde visite, c’est le parc Luigi-Pirandello qui a été retenu comme point de départ. Celle-ci aura lieu mercredi le 28 août prochain, à 18h. « Le trajet est encore à déterminer, mais on veut rendre ça le plus intéressant possible, souligne Mme Dionne. On veut mettre en valeur le fait que ces aménagements existent et sont pour le bien être de toute la communauté. »

Un échange de plantes vivaces et de semences sera également proposé aux participants.