Saint-Léonard
15:00 2 mars 2021 | mise à jour le: 3 mars 2021 à 18:01 temps de lecture: 3 minutes

Un guide d’aménagement comme prélude à la revitalisation de Jean-Talon

Un guide d’aménagement comme prélude à la revitalisation de Jean-Talon
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/Archives Métro MédiaPaul Micheletti, président de la SDC Jean-Talon.

En prévision de l’éventuelle refonte de la rue Jean-Talon, l’arrondissement de Saint-Léonard dépose son projet de guide d’aménagement pour l’artère pour qu’il puisse obtenir un financement de la Communauté métropolitaine de Montréal.

«Avec la venue du métro et du REM, nous estimons que la rue a tout ce qu’il faut pour devenir l’une des artères les plus attrayantes à Montréal», soutient Dominic Perri, conseiller de ville à Saint-Léonard.

Le guide d’aménagement a pour objectif de fixer des balises pour l’aménagement de la rue des espaces publics et des bâtiments relevant du domaine privé. La hauteur des immeubles, les matériaux permis et le traitement requis des façades seront encadrés.

«Ça va moderniser Jean-Talon et en faire une artère exceptionnelle. On veut faire quelque chose de grand, qui va nous donner une autre vue de l’activité commerciale de Jean-Talon», ajoute M. Perri.

«Tout ce qui peut aider à augmenter l’achalandage sur la rue sera positif. On ne peut pas attendre 2026 et l’arrivée du métro pour bouger. Ça prend des actions avant.» – Paul Micheletti, président de la SDC Jean-Talon

Bien qu’il n’a pas encore eu l’occasion de prendre connaissance du guide d’aménagement, Paul Micheletti, président de la Société de développement commercial (SDC) de la rue Jean-Talon, estime que le guide d’aménagement est un pas dans la bonne direction.

«Si ça répond aux besoins et aux attentes dont on parle depuis longtemps, je crois que ça ne peut qu’être positif», estime-t-il.

M. Micheletti rappelle que le temps presse pour planifier le futur de la rue et venir en aide aux commerçants. Les désagréments liés aux travaux du prolongement de la ligne bleue risquent de faire encore plus mal aux commerçants déjà affectés par la pandémie.

«Ça prend des actions. La rue Jean-Talon souffre déjà depuis quelque temps», rappelle-t-il.

Un projet de réaménagement de la rue évalué à 15 M$ avait été annoncé en 2017. Celui-ci a toutefois été mis sur la glace après l’annonce du prolongement de la ligne bleue.

Le projet de guide se fait en parallèle à l’adoption du programme particulier d’urbanisme pour la rue Jean-Talon Est, qui fera l’objet d’une période de consultation écrite entre les 15 et 29 mars prochain.

 

 

Articles similaires