Saint-Léonard
14:41 8 mars 2021 | mise à jour le: 9 mars 2021 à 18:06 temps de lecture: 2 minutes

Saint-Léonard: un aréna transformé en site de vaccination

Saint-Léonard: un aréna transformé en site de vaccination
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/Métro MédiaDepuis le mois de janvier, l’aréna Martin-Brodeur accueille une clinique de dépistage.

Après avoir été transformé en clinique de dépistage en début d’année, l’aréna Martin-Brodeur deviendra sous peu un site de vaccination contre la COVID-19.

C’est le résultat d’une entente conclue entre le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal et l’arrondissement de Saint-Léonard. Pour l’instant, l’aréna continuera également à offrir un service de dépistage dans sa mezzanine. La vaccination aura lieu sur la dalle de la surface.

«Les Léonardois attendent avec impatience cette clinique depuis déjà plusieurs jours. Cet endroit, complètement accessible aux personnes à mobilité réduite, sera un atout pour aider les gens de notre territoire, durement affectés par la COVID-19, à limiter la propagation du virus», a déclaré par communiqué le maire d’arrondissement Michel Bissonnet.

Aucune date n’est encore officialisée pour l’ouverture du site de vaccination. Il s’agira du deuxième ouvert au public sur le territoire du CIUSSS de l’Est.

«On est déjà en train de réfléchir aux prochains sites qui seront ouverts, dont l’aréna Martin-Brodeur, qui viendra s’ajouter à notre offre de service dans les prochaines semaines pour permettre à la population un accès plus en proximité», révélait le 5 mars dernier Caroline St-Denis, directrice à la vaccination pour le CIUSSS de l’Est.

Elle expliquait à ce moment vouloir atteindre une capacité semblable à celle du site du stade olympique, qui vaccine actuellement en moyenne 3000 personnes par jour. Pour y arriver, le CIUSSS de l’Est est en campagne de recrutement pour augmenter ses effectifs.

Le gouvernement du Québec a également décrété que le 11 mars serait une journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19. À l’arrondissement, les drapeaux des bâtiments administratifs seront en berne.

«Mes collègues du conseil d’arrondissement et moi-même souhaitons transmettre notre appui envers la population léonardoise», a souligné le maire Bissonnet, qui rappelle que chaque mort, et chaque résultat positifs ont bouleversé la vie des familles concernées.

En date du 7 mars, 125 personnes sont décédées de la COVID-19 à Saint-Léonard, et plus de 6500 y ont été infectées.

Articles similaires