Saint-Léonard
17:49 6 juin 2016 | mise à jour le: 6 juin 2016 à 17:51 temps de lecture: 3 minutes

Un premier plan de déplacement à Saint-Léonard

Un premier plan de déplacement à Saint-Léonard
Photo: Audrey Gauthier/TC Media

Après trois ans de travail, l’arrondissement de Saint-Léonard a accouché de son premier Plan local de déplacements, un document qui promet de connecter, entre autres, le réseau cyclable léonardois à celui de la métropole.

Avec sa soixantaine d’actions, le plan se veut une solution aux lacunes du réseau routier.

«Je n’ai jamais vu un plan aussi complet. Il n’y a pas un élément plus important qu’un autre. C’est un ensemble d’actions qui a la même vision, soit favoriser la santé et la qualité de vie de nos citoyens», affirme Dominic Perri, conseiller de Ville à Saint-Léonard.

Même s’il n’y a pas un projet qui sort du lot selon les élus, le maire Michel Bissonnet a répété à deux reprises que le réseau cyclable utilitaire serait développé. Rappelons que celui-ci n’a pas été bonifié depuis 2011.

«Nous allons consolider le circuit local et le rattacher au réseau dans les autres arrondissements», déclare l’élu, lors du lancement.

Un point qui fait plaisir à de nombreux organismes, dont Concertation Saint-Léonard.

«Lors de notre forum, la sécurité dans le transport actif avait été soulevée. Je suis contente de cette annonce. C’est de bon augure pour une réalisation à court terme», souligne Katia Deschênes, adjointe à la direction à Concertation Saint-Léonard.

D’ailleurs, l’arrondissement est en pourparler avec Montréal, Métropole en santé pour signer une entente de partenariat. L’organisme accompagnera l’arrondissement dans la mise en place des actions concernant le réseau cyclable et autres dossiers.

«Ce sont des petits pas qui nous permettront d’aller plus loin dans nos déplacements», indique Johanne Couture, directrice de l’aménagement urbain et des services aux entreprises.

Les déplacements à pied
Même si le réseau cyclable a retenu l’attention lors du lancement du plan local, une grande part des actions touchent les piétons.

Renforcement du marquage, révision du temps de traverse, mise en place de refuges pour piétons: de nombreux ajustements sont promis pour faciliter et sécuriser les déplacements à pied.

L’arrondissement compte également mettre en place deux quartiers verts sur son territoire.

Le premier serait situé dans le pôle civique et culturel, situé à l’angle des boulevards Robert et Lacordaire. Le second s’établirait sur la rue Jean-Talon, entre les boulevards Viau et Lacordaire.

«C’est un projet à long terme. Nous devons amorcer les démarches. Ce serait dans quelques années», précise Mme Couture.

Le plan sera adopté ce soir, à la séance du conseil d’arrondissement, et il sera disponible sur le site Web de Saint-Léonard, dès le 7 juin.