Sud-Ouest

Découvrir les parcs du Sud-Ouest

Découvrir les parcs du Sud-Ouest
Une promenade dans un parc vert procure détente et apaisement.

Parmi ses 93 parcs, l’arrondissement du Sud-Ouest se démarque par l’aménagement de deux Ludothèques, un concept rassembleur et innovant qui propose une animation divertissante et variée aux citoyens.

Certains parcs du Sud-Ouest comptent une ludothèque qui amusera les enfants.

La première Ludothèque a été implantée en 2016 au parc des Jazzmen, située Lionel-Groulx dans le quartier de la Petite-Bourgogne. Inspiré d’un projet du Plateau Mont-Royal, un conteneur mobile accueille les membres d’une famille qui pratiquent gratuitement une gamme d’activités, dont bricolage, coloriage, lecture, jeux de société. Les jeunes s’initient aussi aux arts du cirque et à différents sports.

La seconde se trouve au parc Campbell-Ouest, sur la rue Eadie, entre les rues de Maricourt et Dubois.

Plusieurs autres activités sont également offertes dans les nombreux espaces verts comme le cardio-poussette, des ateliers de break dance et danse urbaine, zumba, karaté, yoga, club de marche pour aînés.

Les bienfaits des espaces verts

Vivre à proximité d’un parc, d’une forêt ou d’un grand jardin procure des effets bénéfiques pour la santé. Dans chaque quartier de l’arrondissement du Sud-Ouest, on remarque des endroits verdoyants où il fait bon relaxer, lire ou jouer avec les enfants.

Ces espaces verts réduisent les polluants comme la poussière, l’ozone et les métaux lourds. Leur présence réduit considérablement le bruit, la température locale et l’effet d’îlots de chaleur. Précisons qu’un seul arbre mature fournit l’oxygène nécessaire pour quatre personnes.

Le parc Angrignon, un endroit de prédilection dans le Sud-Ouest.

Apaisant

La présence de verdure en ville a un impact sur le stress. On observe une diminution du niveau de l’angoisse et une augmentation de calme et de bien-être chez les citadins habitant près d’un parc. Ce lieu apaise aussi les enfants hyperactifs.

Rappelons que les Japonais pratiquent une forme majeure de relaxation, connue sous le nom de shinrin-yoku, consistant à passer du temps ou à marcher en forêt.

Concentration

En période d’examen, plusieurs étudiants révisent sereinement leurs notes assis à l’ombre de grands arbres. Ce cadre enchanteur favorise détente et concentration.

Le parc du canal Lachine pour s’y promener, pique-niquer ou lire tranquillement un bon livre.

Bouger

Un parc incite à marcher, jouer au ballon avec ses enfants, courir avec un ami. On n’hésite pas à bouger, réduisant du coup le surpoids autant chez les enfants que les plus grands. On consacrera plus de temps à l’exercice avec des amis ou l’élu de son cœur que si on trime seul dans un centre de conditionnement physique.

Socialiser

Les espaces verts améliorent la santé en étant un lieu de rencontre entre différentes générations. Les aînés, souvent isolés, établissent ainsi un lien social et parfois affectif.

Cet été, on part à la découverte de nos parcs de notre quartier respectif. Une belle activité en famille ou avec des amis.