Sud-Ouest
16:51 20 juillet 2020 | mise à jour le: 20 juillet 2020 à 16:51 temps de lecture: 3 minutes

Changements réglementaires pour réduire les GES dans le Sud-Ouest

Changements réglementaires pour réduire les GES dans le Sud-Ouest
Photo: Archives/TC MediaLe Sud-Ouest veut aussi réduire les cases de stationnement et tarifer les vignettes selon la taille du moteur des voitures.

Une série de modifications réglementaires sera bientôt adoptée afin de favoriser la transition écologique dans Le Sud-Ouest. L’arrondissement souhaite mettre en place différentes mesures pour encourager l’utilisation d’énergies renouvelables et l’aménagement de toits verts.

L’administration locale veut aussi réduire les cases de stationnement et tarifer les vignettes selon la taille du moteur des voitures, comme dans Ahuntsic-Cartierville.

«Nous avons regardé les meilleures pratiques à travers le monde et réalisé un important travail d’analyse afin d’assurer la cohérence dans nos actions à tous les niveaux», indique par voie de communiqué le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais.

Il souhaite modifier le règlement d’urbanisme, mais aussi ceux sur les tarifs et les plans d’implantation et d’intégration architecturale.

Un premier projet a été adopté fin juin par le conseil d’arrondissement. Ces changements visent surtout les futurs développements.

Ils incluent notamment l’obligation pour les nouveaux grands bâtiments et les agrandissements d’avoir un toit végétalisé. Il sera également autorisé d’installer des panneaux solaires sous certaines conditions.

Si la mesure est adoptée, l’obligation d’avoir un minimum de places de stationnement selon le type d’immeuble disparaîtra afin de réduire les îlots de chaleur. La largeur des cases serait également réduite pour décourager l’utilisation de gros véhicules. Les stationnements devront être davantage végétalisés.

En revanche, le nombre minimal d’unités pour stationner les vélos sera revu à la hausse. L’installation d’un certain nombre de bornes de recharge électrique deviendra aussi une obligation.

Pour tout nouveau projet, une étude d’ensoleillement sera requise afin de réduire l’impact sur les besoins du voisinage.

Vignettes

Les détenteurs de vignettes pour les stationnements sur rue se verront facturer selon la cylindrée de leur voiture. «Plus la taille du moteur de l’automobile est élevée, plus le véhicule est polluant. L’imposition de tarifs plus élevés pour les véhicules à la cylindrée la plus grosse vise ainsi à encourager l’achat de véhicules écoénergétiques», peut-on lire dans un document décisionnel.

Les prix des vignettes seront modulés en cinq catégories et varieront entre 70$ et 160$ par an, par voiture. Chaque vignette supplémentaire coûtera entre 170$ et 260$ selon la cylindrée de l’auto. Les voitures 100% électriques bénéficieront d’une réduction de 30% sur le tarif de base.

À l’heure actuelle, le coût annuel varie entre 42$ et 89$, selon la date d’achat et d’expiration. Pour une vignette supplémentaire, le prix s’élève soit à 84$ ou 177$.

Si le processus se déroule comme prévu, les modifications entreront en vigueur à l’automne. D’autres propositions pour favoriser la transition écologique sont à venir dans les prochains mois, précise l’arrondissement.

Étapes

– Adoption du deuxième projet (17 août)
– Processus référendaire (26 août au 3 septembre)
– Adoption du projet de règlement (14 septembre)
– Entrée en vigueur (automne)

L’arrondissement dit avoir pris en compte divers bénéfices pour son projet de règlement tels que la qualité de l’air, la protection de la biodiversité, le drainage des eaux de pluie, l’économie d’énergie et la réduction des besoins en climatisation et en chauffage.

Articles similaires