Montréal
17:15 22 décembre 2020 | mise à jour le: 22 décembre 2020 à 17:17 temps de lecture: 2 minutes

Premiers vaccins pour les résidents du CHSLD Saint-Henri

Premiers vaccins pour les résidents du CHSLD Saint-Henri
Photo: Gracieuseté CIUSSS Centre-SudAprès une première journée d’injection, un peu plus de 40 résidents avaient reçu le vaccin Pfizer.

Les premiers vaccins de Pfizer contre la COVID-19 sont arrivés au Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) St-Henri, dans l’arrondissement du Sud-Ouest.

Les doses permettront de vacciner les résidents et le personnel de la santé sur une période de trois semaines.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) avait préalablement déterminé 21 nouveaux sites de vaccinations. Les endroits ont été choisis en fonction des groupes prioritaires, de la grosseur des CHSLD et de l’état de la situation.

Un premier résident du Centre de soins St-Henri, Alain Desbiens, a reçu la première dose du vaccin à 14h15, le 21 décembre. Il a dit n’avoir ressenti aucune douleur.

Au cours des prochaines semaines, les autres résidents du CHSLD devraient le recevoir à leur tour. Près de 140 personnes sur 150 ont donné leur autorisation.

Une opération a été mise en place afin d’obtenir l’approbation des patients et du personnel des autres CHSLD du CIUSSS du Centre-Sud.

Processus

Différentes étapes sont nécessaires avant de procéder à la vaccination.

Les doses arrivent dans un contenant de glace muni d’un GPS. Le personnel du CIUSSS assure la réception, la conservation et la reconstitution du vaccin.

Pfizer donne ensuite une attestation de conformité. Grâce au GPS, l’entreprise peut suivre la température de conservation du produit à distance. Le personnel infirmier peut ensuite procéder à l’administration des vaccins.

«Une opération d’une telle envergure nécessite la synergie de professionnels de toutes les directions et de tous les secteurs de l’organisation», affirme la responsable de la vaccination contre la COVID-19, Guylaine Carrière.

En date du 21 décembre, un peu plus de 40 personnes avaient déjà reçu une première dose au CHSLD St-Henri.

Une seconde injection devra être administrée trois semaines plus tard afin d’augmenter le taux d’efficacité jusqu’à 95%.

Au début décembre, Santé Canada avait approuvé le vaccin de Pfizer-BioNTech. D’autres produits pourraient être autorisés au cours des prochaines semaines.

675 000

Quelque 675 000 Québécois pourraient être vaccinés contre la COVID-19 d’ici la fin mars.

Articles similaires