Sud-Ouest
10:00 21 juin 2021 | mise à jour le: 17 juin 2021 à 18:55 Temps de lecture: 2 minutes

Soutien financier pour quatre organismes du Sud-Ouest

Soutien financier pour quatre organismes du Sud-Ouest
Photo: ArchivesDepuis un an, les ados sont plus souvent devant un écran que sur un terrain de sport.

Quatre organismes du Sud-Ouest ont reçu un soutien financier de la part de la Ville de Montréal pour leur permettre de venir en aide aux enfants de 0 à 17 ans ainsi qu’aux familles vulnérables ou à risque d’exclusion.

Maison Répit Oasis de Côte-Saint-Paul, un organisme qui s’adresse aux familles et aux enfants vivant avec une déficience intellectuelle ou le trouble du spectre de l’autisme, recevra 4 500$.

Le Centre d’intégration à la vie active (CIVA) aura pour sa part un soutien financier de 47 000$. L’organisme de la Petite-Bourgogne vient en aide aux personnes aux prises avec un handicap physique.

Dans Côte-Saint-Paul, le Centre social d’aide aux immigrants mettra la main sur un financement de 112 500$.

Finalement, les YMCA du Québec, dont un local est installé à Pointe-Saint-Charles, recevront une aide de 123 500$.

Ce soutien financier survient quelques mois après que la Ville de Montréal ait lancé un appel public de projets. En janvier, elle avait ouvert la porte à soutenir des initiatives régionales favorisant le développement du plein potentiel des enfants de 0 à 17 ans, ainsi que la qualité de vie de leur famille.

Au total, la Ville de Montréal a remis près de 4 M$ à 31 organismes, dont un montant de 550 000 $ au Club des petits déjeuners qui a pour mission de favoriser l’accessibilité à une alimentation saine et équilibrée chez les jeunes de 6 à 17 ans.

Ce financement s’inscrit dans le Fonds Diversité et inclusion sociale en faveur des enfants et des familles vulnérables 2021-2022 de la Ville.

Articles similaires