Sud-Ouest
10:00 7 juillet 2021 | mise à jour le: 6 juillet 2021 à 16:43 Temps de lecture: 4 minutes

Se rafraîchir dans le Sud-Ouest avec du thé aux perles

Se rafraîchir dans le Sud-Ouest avec du thé aux perles
Photo: GracieusetéBoba Boba Montréal, reconnu pour ses thés aux perles, aménage deux nouvelles succursales dans le Sud-Ouest.

L’été est à nos portes. Qui dit chaleur, dit aussi envie de breuvages rafraîchissants sur le bord du Canal de Lachine ou dans les nombreux parcs. La population locale pourra désormais altérer sa soif avec l’arrivée de Boba Boba MTL dans le Sud-Ouest et de son thé aux perles.

L’entreprise a ouvert un kiosque temporaire jusqu’en octobre au marché Atwater. Une autre succursale ouvrira dans Griffintown au début juillet. Le thé aux perles, couramment appelé bubble tea, est un produit asiatique qui a gagné en popularité au cours des dernières années dans la métropole.

Qu’est-ce qu’un thé aux perles? Il s’agit d’une boisson à base de thé accompagné de boules de tapioca. Plusieurs saveurs et garnitures sont offertes.

Du thé aux perles.

«Le bubble tea est à mi-chemin entre un café, un thé et un dessert. Un peu moins lourd qu’un dessert, mais un peu plus dessert qu’un café», décortique Yann Levy, propriétaire de Boba Boba MTL.

«C’est un produit qui est comme la crème glacée. C’est plus estival qu’hivernal. Même si les thés aux perles chauds existent.»

Yann Levy

Intérêt du thé aux perles

Ce n’est pas une première succursale pour l’entreprise. En juin 2020, au début de la pandémie, un premier Boba Boba a vu le jour au centre-ville de Montréal, entre le Collège LaSalle et l’Université Concordia.

«C’est avantageux d’être là en raison de l’achalandage. C’est aussi un produit qui plaît plus aux étudiants en règle générale», explique le propriétaire.

D’ailleurs, ce produit a bien été accueilli, malgré une dernière année plus difficile pour l’industrie de la restauration et l’arrivée de la formule «pour emporter». Si bien que l’entreprise n’a pas hésité à ouvrir deux nouveaux endroits.

«Il y a énormément de logements résidentiels [dans Griffintown et Saint-Henri]. Il n’y a pas beaucoup [d’offres] pour du bubble tea dans le coin», précise M. Levy, qui s’est installé à Montréal il y a près de vingt ans.

Si le thé aux perles est assez recherché au Canada, l’engouement pour cette boisson se fait encore plus sentir sur le continent voisin, de l’autre côté de l’océan Pacifique.

«Je voyage très souvent en Asie et j’ai vu que c’est quelque chose de très répandu là-bas. À la base, c’est quelque chose qui n’est pas très dispendieux et ça sort de l’ordinaire», dit celui qui est également propriétaire des restaurants Escondite et Hanzō à Montréal.

Conscience environnementale

M. Levy a également à cœur le principe du zéro déchet. Boba Boba MTL a un côté écofriendly, comme le montre leur slogan «Sauvez la planète, un boba à la fois».

Afin de passer de la parole aux actes, l’entreprise a choisi d’utiliser des pailles à base de cannes à sucre et des gobelets créés à base de plantes.

«Qu’on le veuille ou non, on s’en va vers quelque chose de plus sécurisant. Il y a eu une vague par rapport aux pailles. Il y en a eu en papier ou en carton. On commence à en avoir en bambou, en cannes à sucre, en tapioca», souligne-t-il.

L’entrepreneur dit aussi avoir amorcé cette transition écologique dans ses autres établissements d’alimentation.

«Un moment donné, il faut essayer de faire les choses autrement et de moins polluer», soulève-t-il.

On y propose des produits santé qui ne contiennent pas d’arômes artificiels, comme c’est le cas parfois avec les thés aux perles. Ils font également leur propre sirop.

Les deux succursales Boba Boba sont situées sur la rue Ottawa dans Griffintown ainsi qu’au marché Atwater, près de la station de métro Lionel-Groulx.

Articles similaires