Sud-Ouest
16:18 5 mai 2015 | mise à jour le: 5 mai 2015 à 16:18 Temps de lecture: 2 minutes

Pierre Karl Péladeau impatient de faire l’indépendance

Pierre Karl Péladeau impatient de faire l’indépendance
Photo: Hugo Lorini / TC Media

Devant des militants réunis le 4 mai dans une salle de la rue Notre-Dame, Pierre Karl Péladeau, candidat à la direction du Parti québécois, a insisté à plus d’une reprise sur la nécessité pour le Québec d’accéder à l’indépendance.

«Mon engagement en politique n’est nul autre que celui de faire du Québec un pays», a lancé le député de Saint-Jérôme, qui était l’invité du PQ de Saint-Henri–Sainte-Anne dans le cadre des Soirées montréalaises de la chefferie.

Lors de son allocution, il a maintes fois exprimé sa frustration de voir le statut du Québec constituer un frein à son développement.

C’est le cas pour le développement du transport collectif à Montréal et dans la grande région métropolitaine, a-t-il donné en exemple. «Il y a des compétences qui ne nous appartiennent pas, a-t-il rappelé en évoquant les chemins de fer. Nous n’avons pas les compétences qui nous permettent de développer un plan d’ensemble.»

S’il brûle de faire l’indépendance, le candidat sait que la partie n’est pas gagnée. Il faut selon lui aller à la rencontre des citoyens pour «expliquer en quoi consiste la souveraineté».

Le PQ, a-t-il expliqué, doit mettre à profit le temps qui reste avant le prochain rendez-vous électoral pour en faire la promotion. «Nous avons trois ans et demi pour montrer les bienfaits de l’indépendance», a souligné celui qui est donné favori pour remporter la course.

Interrogé par un militant qui lui a demandé s’il était en faveur d’un renforcement de la Loi 101, M. Péladeau n’a pas hésité. «Bien sûr, la protection de notre langue est plus que jamais nécessaire», a-t-il affirmé, insistant également sur l’importance d’assurer le caractère francophone de Montréal.

Un premier vote pour le choix du prochain chef du PQ aura lieu du 13 au 15 mai. Si un second tour est nécessaire, il se tiendra du 20 au 22 mai. Pierre Céré, Alexandre Cloutier et Martine Ouellet sont dans la course avec Pierre Karl Péladeau.

Articles similaires