Sud-Ouest
13:21 8 mai 2015 | mise à jour le: 8 mai 2015 à 13:21

Un plan de sécurité incendie en cadeau à L’Arche-Montréal

Un plan de sécurité incendie en cadeau à L’Arche-Montréal
Photo: Collaboration spéciale

C’est un plan de sécurité incendie et de mesures d’urgence d’une valeur d’environ 5000$ que la compagnie PMU Québec a remis gratuitement, le 7 mai, à l’organisme L’Arche-Montréal qui accueille des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Le plan, qui prévoit la marche à suivre en cas d’une urgence, a été élaboré pour le foyer situé sur la rue Jogues dans Émard. Cinq personnes ayant une déficience intellectuelle et trois intervenants y vivent en permanence.

L’organisme voulait actualiser son plan qui datait de quelques années. «Les personnes qui vivent au foyer vieillissent. Des choses ont changé dans leur réalité, explique le directeur de L’Arche-Montréal, Alain Ouedraogo. Nous avons des personnes à mobilité plus réduite.»

L’automne dernier, l’organisme a contacté des entreprises spécialisées dans l’élaboration de tels plans exigés en vertu du Code national de prévention des incendies, dont PMU Québec.

Le développement d’un plan d’urgence peut coûter plusieurs milliers de dollars. Quand on sait que les organismes communautaires ne croulent pas sous l’argent, c’est tout un appui qu’a apporté l’entreprise à L’Arche Montréal en effectuant le travail sans frais.

«Nous sommes fiers d’avoir contribué à la réalisation de ce mandat, en offrant nos services gratuitement», mentionne son président, Pascal Parent.

Exercices
Des plans d’évacuation ont été affichés sur les murs de chacun des trois étages du bâtiment.

PMU Québec a aussi produit le matériel visuel pour identifier le point de rassemblement en cas d’urgence. L’entreprise a développé toute la documentation pour les exercices.

«Il va y avoir chaque année des exercices dans le foyer pour expliquer qui fait quoi et où on doit se retrouver s’il y a une urgence», explique M. Ouedraogo.

Remettre gratuitement un plan à un organisme, c’est une première en sept ans d’existence pour l’entreprise, souligne Francine Guertin, technicienne en mesures d’urgence. Mais ce ne sera pas une dernière. Pascal Parent a décidé d’organiser un concours au Québec en offrant chaque année un plan à un organisme à but non lucratif.

L’Arche-Montréal accueille des personnes présentant une déficience intellectuelle dans cinq foyers situés dans la région de Montréal.